D. Tholot : « Lens ne va rien lâcher »

Un nul, deux victoires, cinq buts marqués, un seul encaissé, si Gaston-Petit n’est pas à proprement parlé une forteresse imprenable, cela y ressemble fortement. Un terrain donc peu accueillant (déjà le cas l’an dernier), où les équipes n’arrivent souvent pas à trouver les clés pour venir à bout de Castelroussins usant de leur bloc compact pour défendre et contrer à merveille. Mais pas seulement, car si de l’aveu de leur entraîneur, Didier Tholot, son effectif est moins « riche qualitativement que l’année dernière », il peut se féliciter d’avoir un jeu tout aussi plaisant qu’efficace en ce début de championnat. « C’est un groupe qui essaye de travailler ensemble et surtout d’être compact. Cette année, nous avons surtout mis l’accent sur l’état d’esprit. » Et cela marche. Septième, la Berrichone a réussi son début d’exercice et la défaite à Guingamp il y a quinze jours ne semble pas avoir eu un quelconque incident sur cet état d’esprit prôné par Didier Tholo. « Perdre à l’extérieur, c’est toujours moins grave qu’à domicile. Puis nous étions sur une bonne dynamique. » A l’inverse de lensois revanchards, il n’y aura aucun esprit commando du côté de Châteauroux. « Nous sommes chez nous et l’on a envie de faire plaisir à notre public. Si nous faisons preuve de solidarité et d’abnégation, alors nous aurons nos chances dans ce genre de match qui se joue souvent sur des détails », nous confie-t-il. Des détails que le technicien bérrichon espère voir tourner de son côté face face à une formation lensoise qu’il qualifie de « favorite ».

Faire plier Lens

Car il le concède sans détour, cette rencontre sera particulièrement difficile. « Lens fait partie des grosses équipes de Ligue 2, explique Didier Tholot. De notre côté, nous ne sommes que les outsiders. Mais nous comptons faire pencher la balance dans notre camp. » Pour cela, il faudra venir à bout d’« individualités d’une qualité importante » et notamment de savoir prendre correctement David Pollet. « Il est dangereux par ses déviations. Mais il n’est pas le seul. Touzghar sait bien prendre la profondeur », déclare le coach qui n’oublie pas de mentionner un milieu de terrain « très complémentaire avec son trio Valdivia-Le Moigne-Baal. » Ce rendez-vous entre Castelroussins et Lensois promet en tout cas d’être particulièrement âpre avec deux formations qui ne se retiendront pas. « Je connais la volonté de Jean-Louis Garcia de ne jamais rien lâcher. Mais ça sera à nous de les faire plier ! » Et ainsi d’enfoncer le Racing dans ses doutes qui ont rejailli après le revers angevin…

Propos recueillis par Laurent Mazure pour rclensois.fr

3 commentaires

  1. Illustration du profil de anthony62145

    Oui félicitation à vous !!! Maintenant aux joueurs de faire le boulot ce soir en revenant avec les 3 points mais je n’y crois pas beaucoup malheureusement.

  2. Illustration du profil de nico9562

    C’est bien les interview ! De mieux en mieux rclensois! Bravo pour le boulot accompli

  3. Illustration du profil de sol62

    Je vois bien une défaite.

Les commentaires sont fermés.

New Report

Close