Tour de France 2019

Home Forums La buvette Tour de France 2019

Ce sujet a 174 réponses, 6 participants et a été mis à jour par Illustration du profil de  wis, il y a 1 mois.

14 sujets de 286 à 299 (sur un total de 299)
  • Auteur
    Messages
  • #223625
    Illustration du profil de
    pugu
    Participant

    Le maire de Bethune, espère un départ du tour de France dans sa ville en 2020, bonne nouvelle.

    #224593
    Illustration du profil de
    wis
    Participant

    fred

    Verrez-vous passer le Tour de France près de chez vous l’été prochain ? Si le parcours de la prochaine Grande Boucle est officiellement dévoilé ce mardi à 12h par le patron du Tour Christian Prudhomme, France Bleu vous propose de découvrir les 21 étapes probables qui se tiendront du samedi 27 juin au dimanche 19 juillet 2020.

    fred
    Les 21 étapes probables
    1re étape : Nice – Nice (samedi 27 juin)
    2e étape : Nice – Nice (dimanche 28 juin)
    3e étape : Nice – Sisteron (lundi 29 juin)
    4e étape : Sisteron – Orcières-Merlette (mardi 30 juin)
    5e étape : Gap – Privas (mercredi 1er juillet)
    6e étape : Le Teil – Mont Aigoual (jeudi 2 juillet)
    7e étape : Millau – Lavaur (vendredi 3 juillet)
    8e étape : Cazères – Loudenvielle (samedi 4 juillet)
    9e étape : Pau – Laruns (dimanche 5 juillet)
    Lundi 6 juillet : repos à La Rochelle / Châtelaillon-Plage
    10e étape : Île d’Oléron – Île de Ré (mardi 7 juillet)
    11e étape : Châtelaillon-Plage – Poitiers (mercredi 8 juillet)
    12e étape : Chauvigny – Sarran (jeudi 9 juillet)
    13e étape : Chatel-Guyon – Pas de Peyrol (vendredi 10 juillet)
    14e étape : Clermont-Ferrand – Lyon (samedi 11 juillet)
    15e étape : Lyon – Grand Colombier (dimanche 12 juillet)
    Lundi 13 juillet : repos à Grenoble
    16 étape : La Tour du Pin – Villard-de-Lans (mardi 14 juillet)
    17e étape : Grenoble – Méribel – Col de la Loze (mercredi 15 juillet)
    18e étape : Bride-les-Bains – La Roche-sur-Foron (jeudi 16 juillet)
    19e étape : Bourg-en-Bresse – Champagnole (vendredi 17 juillet)
    20e étape : Lure – La Planche des Belles Filles (samedi 18 juillet)
    21e étape : Yvelines – Paris-Champs-Elysées (dimanche 19 juillet)
    ► Notre dossier Tour de France 2020

    Trois départs depuis Nice
    Afin de s’adapter aux Jeux Olympiques de Tokyo 2020 qui débutent le 24 juillet, le Tour de France 2020 a vu ses dates avancées (27 juin – 19 juillet).

    Il y a des certitudes sur le parcours concernant les premières étapes. Le Grand Départ sera donné le samedi 27 juin depuis Nice, pour la deuxième fois de son histoire après 1981. L’annonce a été faite par Christian Prudhomme en mars au lendemain de l’arrivée de Paris-Nice.

    Pour la première fois dans l’histoire du Tour de France, la première étape (170 km) est constituée de trois boucles autour d’une même ville, en l’occurrence de Nice.

    La dernière fois que la Grande Boucle était passée par les Alpes-Maritimes, c’était en 2013 pour la 100e édition. Nice avait alors accueilli un contre-la-montre.

    Le lendemain, le dimanche 28 juin, les choses sérieuses commencent avec la 2e étape : un nouveau départ depuis Nice et trois cols au menu des 190km de course dont celui de Turini avant de retrouver la ville niçoise pour l’arrivée.

    La 3e étape s’élance également de Nice le lundi 29 juin depuis l’Allianz Riviera, qui est notamment le stade où joue l’équipe de football. La capitale azuréenne va donc accueillir trois départs et deux arrivées l’an prochain. Du jamais-vu.

    À LIRE AUSSI Découvrez en avant-première le tracé du Tour de France dans les Alpes-Maritimes
    Cette étape devrait arriver à Sisteron qui devrait être également ville-départ le lendemain pour la 4e étape.

    Deux étapes dans les Pyrénées la première semaine
    La première semaine, le peloton devrait traverser les départements des Alpes-de-Haute-Provence, des Hautes-Alpes, de la Drôme et de l’Ardèche avec une possible arrivée à Privas le mercredi 1er juillet lors de la 5e étape.

    Le lendemain, les coureurs devraient partir du Teil pour grimper et arriver au Mont Aigoual en passant par le col de la Lusette le jeudi 2 juillet dans le Massif central à la limite entre les départements du Gard et de la Lozère lors de la 6e étape comme l’a dévoilé à France Bleu Gard Lozère Denis Bouad, le président du département du Gard (à partir de 7’10 sur la vidéo).

    Selon nos informations, place ensuite le vendredi 3 juillet à un départ dans l’Aveyron depuis Millau – et son célèbre viaduc – et une arrivée à Lavaur, dans le Tarn, « capitale du Pays de Cocagne » (7e étape).

    Selon France Bleu Occitanie, deux étapes pyrénéennes sont au programme le week-end. Le samedi 4 juillet, la 8e étape reliera Cazères, au sud de Toulouse, à Loudenvielle, dans les Hautes-Pyrénées. Pour y parvenir, le peloton pourrait emprunter notamment le Portet d’Aspet, et le Port de Balès.

    Toujours selon nos informations, le dimanche 5 juillet, la 9e étape s’annonce dantesque entre Pau (Pyrénées-Atlantiques) et Laruns (Pyrénées-Atlantiques). Il pourrait y avoir plusieurs cols au rendez-vous comme Aubisque et Soulor. En tout cas, pas d’arrivée à la station d’Iraty qui est attendue sur le tracé du Tour de France en… 2021 selon nos infos.

    Le Poitou-Charentes et l’Auvergne à l’honneur
    Après un transfert vers l’Atlantique et une journée de repos bien méritée, la deuxième semaine devrait débuter par une étape entre l’île d’Oléron et l’île de Ré avec une arrivée à Saint-Matin-de-Ré le mardi 7 juillet (10e étape).

    Le lendemain, les coureurs devraient s’élancer de Châtelaillon-Plage pour rejoindre Poitiers (11e étape) qui n’a plus vu la Grande Boucle depuis 2000 et un départ depuis le Futuroscope.

    À LIRE AUSSI Grande Boucle 2020 dans le Poitou : c’est enfin notre Tour !
    Hommage à Jacques Chirac en Corrèze
    Ensuite, le peloton devrait partir de Chauvigny le jeudi 9 juillet pour prendre la direction de la Haute-Vienne, puis la Corrèze, pour une arrivée à Sarran devant le musée Jacques-Chirac où un hommage devrait être rendu lors de l’arrivée de cette 12e étape à l’ancien président décédé le 26 septembre dernier.

    Selon nos informations, les coureurs passeraient deux jours en Auvergne entre Puy-de-Dôme et Cantal. Le vendredi 10 juillet, le départ devrait être donné de Châtel-Guyon pour rejoindre Pas de Peyrol (13e étape).

    Le lendemain, le peloton devrait s’élancer de Clermont-Ferrand pour relier Lyon (14e étape).

    Lyon qui devrait être également ville-départ le dimanche 12 juillet à destination du Grand Colombier, l’un des sommets du massif du Jura (15e étape).

    Le 14 juillet en Isère
    La dernière semaine devrait faire la part belle aux grandes étapes de montagne dans les Alpes à travers les départements de l’Isère, de la Savoie et de la Haute-Savoie.

    Après une journée de repos le lundi 13 juillet du côté de Grenoble, le peloton devrait partir de La Tour-du-Pin (Isère) pour une arrivée sur le plateau du Vercors à Villard-de-Lans (16e étape), le jour de la Fête nationale du 14 juillet.

    Col de la Loze, rendez-vous inédit et toit de ce Tour la dernière semaine
    Le lendemain, Grenoble devrait être ville-départ avec une arrivée à Méribel en ayant dompté le Col de la Loze, septième col le plus haut de France.

    Il devrait être monté pour la première fois par les coureurs de la Grande Boucle.

    Avec ses 2.304m d’altitude, ce serait le sommet le plus haut de ce Tour de France 2020.

    #224594
    Illustration du profil de
    BigJac
    Participant

    Un tour de France (si on veut, c’est un tour de demie-France) tracé uniquement pour les grimpeurs, déjà la deuxième étape fera la sélection, les écarts seront déjà importants à ce niveau de la course, pas bien futé de casser les jambes aux lampistes.

    #224595
    Illustration du profil de
    gevain26
    Modérateur

    mouais il faudra voir le tracé des étapes en détail.

    Orciere merlette c’est 11km à 6% rien d’insurmontable pour les coureurs, les favoris se neutraliseront s’il n’y a que cette montée c’est pour une échappée.

    Seulement 2 étapes dans les Pyrénées :/

    #224596
    Illustration du profil de
    BigJac
    Participant

    Les favoris vont se neutraliser, bien sûr ils sont dans leur domaine, ça sera plus dur pour les autres, les rouleurs, les sprinteurs vont devoirs se réserver dès le départ, mais les kms grimpants ils devront les faire, et cela impactera dans les étapes où ils sont sensés dominer, puis les porte-bidons eux sont déjà condamnés au départ de Nice.

     

    #224597
    Illustration du profil de
    gevain26
    Modérateur

    Bof les sprinteurs vont sûrement arrivé au pied avec le peloton et monter tranquillou pour arrivé juste avant la fin des délais, c’est juste une étape qu’ils ne peuvent pas gagner ^^ quoique un grand Sagan il arrive avec le peloton sur une telle montée. (s’il n’y que cette montée ce qui est probable)

    Les sprinteurs vont avoir 5 à 6 étapes.

    Des rouleurs il y en qui pourrait passer ce col mais ils n’ont aucun intérêt à le faire inutile de se cramer ça finira groupetto pour repartir frais le lendemain.

    Pau-laruns par contre ça pourrait faire mal des la fin de la première semaine sauf si l’organisation évite certain col ^^

    Encore une fois faudra voir les détails des étapes car la comme ça, c’est moins dur que cette année.

    Les favoris vont restes sur la réserve jusqu’à la veille pour tout jouer dans le chrono de la planche. À première vue le tour sera moins fun que celui de cette année.

    #224599
    Illustration du profil de
    gevain26
    Modérateur

     

     

    Ça va faire mal aux pattes 😊

     

    #224600
    Illustration du profil de
    wis
    Participant

    fred
    Un chrono à la Planche à la veille de l’arrivée
    Le suspense devrait se poursuivre jusqu’à la veille de l’arrivée grâce à un contre-la-montre en côte à la Planche des Belles Filles. Une nouveauté qui fait saliver Thibaut Pinot qui a fait de cette montée archi-raide l’un de ses terrains d’entraînement préférés. « Cela donne forcément envie, j’ai un super souvenir de l’étape de l’an dernier où j’avais été énormément soutenu, dit-il. Mais il faudra voir ce que j’aurai à jouer à ce moment-là. »***

    #224601
    Illustration du profil de
    pugu
    Participant

    Donc le maire de Bethune, qui voulait être ville départ du tour, 2020 à pris une belle carotte.

    #224602
    Illustration du profil de
    gevain26
    Modérateur

    En partant de Nice c’était compliqué de passer par bethune ^^.

     

    En 2021 peut être vu que le grand départ sera à Copenhague… À voir où ils feront le transfert en France s’il passe par les hauts de France ou non.

    Et 2022 ça devrait se jouer entre le yorkshire et le pays Basque autant dire que si c’est le pays Basque peu probable de le voir dans les hauts de France.  (ceci dit ça devrait être le yorkshire)

     

    #224603
    Illustration du profil de
    wis
    Participant

    Tour de France 2020 : Julian Alaphilippe (Deceuninck – Quick-Step), l’autre gagnant du parcours

    Si Thibaut Pinot et les grimpeurs sont considérés comme les principaux bénéficiaires du parcours 2020 du Tour, un autre coureur tricolore peut se frotter les mains. Julian Alaphilippe (Deceuninck – Quick-Step) devrait avoir de quoi exprimer ses qualités sur la prochaine Grande Boucle. Le tracé nerveux sied en tout cas à merveille à son profil d’attaquant, prêt à faire feu de tout bois et sur une grande variété de terrains.***

    #224606
    Illustration du profil de
    gevain26
    Modérateur
    #224607
    Illustration du profil de
    wis
    Participant

    Le parcours du Tour de France 1926, le plus long de l’histoire du Tour.
    la c est vraiment le Tour de France***

    3698

    #224608
    Illustration du profil de
    wis
    Participant

    Cyclisme : Chris Froome annonce la couleur pour le Tour de France 2020 !
    Depuis ce mardi, le peloton sait que ce qui l’attend pour le Tour de France 2020. Chris Froome en a d’ailleurs profité pour livrer son ressenti sur ce parcours montagneux.

    En juillet dernier, Chris Froome devait renoncer au Tour de France après une terrible chute. Alors que le Britannique est toujours en train de se remettre de cet accident, il avait forcément les yeux rivés, ce mardi, sur la révélation du tracé de la prochaine édition de la Grande Boucle. Et alors que cette édition 2020 s’annonce montagneuse et spectaculaire, Froome a fait part de sa réaction sur ce Tour de France.

    « Ça va être quelque chose qu’on n’a pas vu depuis des décennies »
    « Le parcours pour l’année prochaine est brutal, probablement le plus dur depuis les 5-6 dernières années. Il y a beaucoup de montées, de dénivelé. Il y a surtout beaucoup d’opportunités pour le classement général, ce qui est beau pour les coureurs, pour mon équipe et pour les fans. Ce devrait être excitant, avec évidemment en point d’orgue ce contre-la-montre de la Planche des Belles Filles. Ça va être quelque chose qu’on n’a pas vu depuis des décennies. Je suis aussi content parce que ça démarre par des routes avec lesquels je suis familier, à Nice, ce qui est fantastique. On a une équipe incroyable, un réservoir de coureurs à partir duquel choisir très large. Rien n’est décidé pour le Tour pour le moment. Je vais d’abord essayer de revenir au niveau, avant même de discuter de qui sera le leader ou quoi que ce soit. Mais je vais dans la bonne direction, donc je suis optimiste », a assuré Froome, rapporté par L’Equipe.***

14 sujets de 286 à 299 (sur un total de 299)

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.