SOS la L2 m'empoisonne

Home Forums Le Café des Sang et Or SOS la L2 m'empoisonne

Ce sujet a 0 réponse, 1 participant et a été mis à jour par Illustration du profil de  fred, il y a 1 an et 10 mois.

Affichage de 1 message (sur 1 au total)
  • Auteur
    Messages
  • #208097
    Illustration du profil de
    fred
    Modérateur

    Passé du service des soins palliatifs à un centre de rééducation le club sera-t-il guérit un jour de cette infection qu’est la L2 ?

    Sera-t-il un jour désintoxiqué d’une gérance impérieuse ? Ou l’on affecte une personne à un poste important, un individu inapte à accompagner le club vers un retour à une vie dans des eaux plus paisibles que celle de l’abominable L2 pollué de terrain où il y a plus de trou que d’herbe, ou les arbitres sont plus nombreux que les admirateurs de ballon rond, ou se rendre dans certains stades sans choper le choléra, ou attraper une gastro juste avec les relents des latrines repeintes d’une matière à la couleur suspecte…

    Quand arrêterons-nous, lors des périodes de mutation, de servir de dépôt pour les déchets radioactifs provenant d’autres clubs, déchets qui filent la nausée à chaque supporteur rien qu’à la vue de ces derniers. Lorsqu’ils tentent des gestes techniques dignes d’un épileptique en pleine crise, des passes aussi précises qu’une « frappe chirurgicale » de l’armée US, des arrêts de gardiens honorables pour un paraplégique, des gens perdent la vue en voyant tant d’ignominie. Là sécu compte-t-elle prendre en charges toutes ses victimes ?

    Lorsque nous aurons mis fin au pacte nous liant au chevalier de seingalt, il retournera agoniser dans un château de duchkov, repensant à ses misess en place tactiques qu’il effectuait durant la collation en disposant ses coquillettes au fond de son assiette sous le regard autiste d’autret, rejouant ses discours qui anesthésiait ses troupes et quiconque l’écoutait, il se réveillera en sueur en ressassant les interventions défensives de son teletubbies favori, avant de rendre son dernier souffle en se remémorant un best of des gestes techniques de Scaramozzino.

    Alors nous retrouverons cette division qui sent bon l’hexénol, où l’herbe est verte, où se rendre dans une tribune n’est pas synonyme de trousse galant, ou les déchets n’ont plus leurs places, il y aura toujours des résidus mais nous serons immunisés à leurs médiocrités, les transversales seront précises au nanomètre, les gestes techniques nous rendrons extatique, où les tribunes vibrent, chantent, dansent sous les pieds d’une foule heureuse, solidaire, fière d’avoir retrouvé cette lumière après une grosse décennie dans les méandres de là L2 et nous serons définitivement guéris de cet empoisonnement.

Affichage de 1 message (sur 1 au total)

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.