L2 – 35e – RC Lens – SCO Angers

Home Forums Matchs et compétitions L2 – 35e – RC Lens – SCO Angers

  • Ce sujet est vide.
15 sujets de 76 à 90 (sur un total de 97)
  • Auteur
    Messages
  • #179996
    Illustration du profil de sentry
    Participant
    Rank: Lens 0 – 0 Monaco : Lens rate le coche

    Rentrée de Bourigeaud , Salli et Cyprien ou Gbamin en seconde période .

    Victoire 2 à 1 pour le racing avec les buts de Ljuboja et Touzghar .

    #179998
    Illustration du profil de sbro
    Participant
    Rank: Papin « Pas la même erreur qu’à Lens »

    oui celui de sentry et le shemas que ak va employer car valdivia sera suspendu mardi donc il faut qu il gere la l effectif car il n y a que trois jours de repos

    #180000
    Illustration du profil de 62 méfie-teu
    Participant
    Rank: Martel : «Assumer mon rôle»

    Il faut revenir au 4-4-2.. On est peut etre moins bon mais terriblement efficace..
    Meme si je suis un adepte du beau jeu et tres rigoureux avec Lens sur ce point la, je dois avouer que pour les 4 dernieres journées il nous faut des points avant tout !
    El Jadeyaoui a interet a se bouger le trou de balle parce que si il refait comme a Nancy on aura la confirmation qu'on a recruter (encore) un joueur de seconde zone !

    #180004
    Illustration du profil de Ignatus
    Participant
    Rank: JPP entraineur en Belgique?

    ???
    C'est assez rare, on va dire, de voir Lens gagner à domicile a fortiori, lorsque le matrch se déroule le samedi après-midi. Il suffit de regarder et d'observer quand c'était le cas.
    Un match nul ou une défaite, sont interdits……..seule la victoire pourrait "entretenir" un espoir mesuré de faire partie de la charrette comme dirait Pierre Menès.

    2 choses pourraient nous guider vers une victoire!!!!

    La première, un match catastrophique d'Angers qui passe au travers…….faudrait se demander pourquoi vu que c'est leur ultime chance de disputer la montée.
    Et la seconde, un Lens qui retrouve son football de début de saison avec des prises d'initiative, de risque et un réalisme qui serait le bienvenu pour rendre une petite visite de courtoisie cet après-midi…

    ET C'EST TOUT!!!!

    Voilà le plan les amis…!  Reste à savoir, laquelle de ces 2 options prendra forme sur la pelouse de Bollaert…..

    #180007
    Illustration du profil de WISNIEWSKI
    Participant
    Rank: David Pollet signe pro !

    FOOTBALL LIGUE 2 RC LENS – ANGERS (14 HEURES)]
    L'ambiance de Bollaert peut-elle inhiber les Lensois?

    Ludovic Baal estime que l’ambiance de Bollaert peut galvaniser les équipes adverses.
    Le football, même professionnel, n'est pas dépourvu de certains paradoxes. Jouer à domicile doit constituer en toute logique un avantage. Le faire dans un stade comble, devant 40 000 spectateurs déchaînés et montrés en exemple par l'ensemble du foot français est aussi susceptible de constituer une aide pour le moins appréciable. Alors pourquoi les Lensois ont-ils un mal fou à faire sauter les bouchons alors que tout se prête à la fête?
    Le bilan des Lensois à Bollaert-Delelis est loin d'être catastrophique: 34 points en 17 matches (9 victoires; 7 nuls; 1 défaite). Ils sont troisièmes du classement à domicile derrière Metz (42 points) et Dijon (35 points). Mais les comptes pourraient et même devraient être meilleurs encore, d'autant que l'équipe d'Antoine Kombouaré avait débuté la saison sur des bases aussi élevées que prometteuses. Personne ne sait clairement expliquer l'inversion de cette tendance.
    Dans les rangs lensois, tout le monde réfute le profil d'une quelconque pression liée justement à ce public qui pourrait inhiber les joueurs. Ce ne serait du reste pas de très bon ton. Hier, nous avons abordé ce phénomène avec Ludovic Baal, rappelant au passage que Bollaert aura au final accueilli 120 000 personnes pour ses trois derniers matches à la maison: «C'est vrai que c'est magnifique. Toute cette ferveur du début à la fin, c'est incroyable et ça doit nous faire aller de l'avant.» L'hypothèse qu'il n'est pas le seul à avancer est que cette ambiance galvanise aussi l'adversaire: «Ça pousse également les autres. Ils sont à Bollaert, c'est rempli, il y a la télé et tous n'ont pas forcément souvent l'occasion d'y passer.» Lens y a droit chaque semaine et ne va pas s'en plaindre. Comme on ne va pas demander au public de se faire plus discret.
    Les Lensois auraient-ils finalement peur devant leur public? Antoine Kombouaré répond très clairement par la négative: «Il n'y a aucune peur, mais nous avons du mal à avoir ce brin de réussite que nous avions en début de saison. Jouer devant 40 000 personnes est-ce un plus? C'est énorme, c'est fantastique pour nous. Ceci dit, ce doit aussi être motivant pour l'équipe adverse. Nous n'avons pas la pression, elle est plus chez les supporters. Nous, nous sommes dans notre préparation, dans notre bulle.» En toute sérénité apparente, ce qui est plutôt rassurant.

    #180010
    Illustration du profil de 62 méfie-teu
    Participant
    Rank: Martel : «Assumer mon rôle»

    Chez moi cete sérénité est plus inquiétante que rassurante !

    #180012
    Illustration du profil de WISNIEWSKI
    Participant
    Rank: David Pollet signe pro !

    Battre Angers, tout en pensant au stade d'accueil

    Gervais Martel est en attente de réponses … positives?
    Le défi est important. Car Lens a encore besoin de capitaliser dans l'optique d'un retour vers la lumière. «Il faut encore six points minimum et c'est le minimum du minimum!», s'exclame Antoine Kombouaré, conscient que ce match contre Angers est un virage à ne pas rater. 58points +6, ça ferait 64… Il est un autre défi auquel les Lensois sont confrontés -le club dans sa globalité cette fois- et dont l'issue, là aussi, est encore incertaine: le ou les sites d'accueil du Racing pendant les travaux de rénovation de Bollaert.
    L'idée serait désormais de panacher les dix-neuf matchs «domicile» de la saison prochaine -s'il y a montée bien sûr- sur trois stades et non plus deux. Ainsi, douze matchs pourraient trouver refuge à Valenciennes, cinq au stade Pierre-Mauroy et deux au Stade de France. Ça peut être aussi 12-4-3.
    Combinaison gagnante? Pas sûr car, pour l'instant, le flou subsiste dans la mesure où aucune décision n'a été prise par les communautés d'agglomération concernées. Le Racing pour sa part a d'ores et déjà budgété 4millions d'euros pour cette délocalisation imposée par le cahier des charges des travaux. Puis, il faudra tout mettre en musique. Pas simple quand on sait, par exemple, que Michel Seydoux, pour le LOSC, s'oppose à toute forme de location; et qu'à Valenciennes, on émet de lourdes réticences en matière de logistique et d'impact sur la vie locale.
    Une réunion après Istres
    Gervais Martel confirme le principe de trois stades d'accueil temporaire. Mais dans son esprit, il n'a jamais été question du Stadium LM. «On est dans l'attente, confie le président lensois.On ne demande pas l'impossible.» Juste de quoi dépanner en l'occurrence. Oui, mais les implications d'une telle opération ne sont pas neutres. À cela, Martel rétorque, dans une formule imagée comme il en a le secret: «Quand la maison du voisin prend feu, on n'hésite pas à l'accueillirchez soi!»
    Une chose est sûre: les personnes en charge des calendriers à la LFP se rendent le 18mai à Québec afin d'y figer la saison à venir avec son habituel prestataire informatique canadien. Une réunion est prévue, selon ces personnes, avec les Lensois après l'échéance d'Istres, mardi, afin de faire le point sur la situation sportive. Une étape essentielle.

    #180015
    Illustration du profil de WISNIEWSKI
    Participant
    Rank: David Pollet signe pro !

    LENS: Areola; Touré, Landre, Kantari, Baal; Le Moigne (cap.), Bourigeaud, Chavarria, El Jadeyaoui; Ljuboja, Touzghar.

    Remplaçants: Riou, Gbamin, Valdivia, Salli (ou Nomenjanahary), Coulibaly.


    Lens devrait prendre un point je pronostique 1/1 ensuite gagner tout les matchs sinon on risque de finir quatrième a la fin de saison

    #180019
    Illustration du profil de utahjazz
    Participant
    Rank: Lens-Auxerre: Réaction de Hermach

    si on bat pas angers je crains qu'on ne monte pas  :(
    car caen et nancy carburent en ce moment !

    #180020
    Illustration du profil de acapulco
    Participant
    Rank: Lens est en L2, Bollaert pleure

    Voici les compositions officielles des équipes de RC Lens et Angers qui s’affrontent ce soir :

    RC LENS: Alphonse Areola, Ahmed Kantari, Alassane Toure, Loïck Landre, Ludovic Baal, (c) Jérôme Le Moigne, Pablo Chavarria, Pierrick Valdivia, Lalaïna Nomenjanahary, Alharbi El Jadeyaoui, Yoann Touzghar

    Remplaçants: Rudy Riou, Jean-philippe Gbamin, Benjamin Bourigeaud, Adamo Coulibaly, Danijel Ljuboja,

    ANGERS: Grégory Malicki (c), Fabien Boyer, Gaël Angoula, Djibril Konate, Romain Thomas, Rayan Frikeche, Charles Diers, Yohan Eudeline, Vincent Manceau, Mohamed Yattara, Jérémy Blayac

    Remplaçants: Alexandre Letellier, Jérémy Henin, Ludovic Gamboa, Jonas Pessalli, Richard Socrier

    #180021
    Illustration du profil de acapulco
    Participant
    Rank: Lens est en L2, Bollaert pleure

    encore un grand coaching d'antoine…

    #180022
    Illustration du profil de acapulco
    Participant
    Rank: Lens est en L2, Bollaert pleure
    #180023
    Illustration du profil de uncharted62120
    Participant
    Rank: DNCG – Grenoble est en bonne voie

    RC Lens 0-0 Angers SCO

    Un nouvelle fois, deux points de perdus. Dans ce genre de match, contre une équipe revancharde, l'objectif est de vite ouvrir le score.
    Mais, à la vue de la composition Lensoise, je n'ai pas compris… Pourquoi une nouvelle fois ce 4-2-3-1 qui avait été catastrophique une semaine plus tôt contre Nancy. Pourquoi?
    Et pourquoi se borner à faire jouer El Jadeyaoui dans l'axe? les conséquences sont terribles: Touzghar ne descends plus et se retrouve avec deux ou trois gardes du corps Angevins, El Jad, lui, n'est pas juste dans ses passes, lui qui est un joueur de débordement, se retrouve étouffé au milieu. D'entrée de jeu, 2 joueurs en moins côtés Lensois.
    Ensuite, pourquoi Valdivia au milieu défensif alors que là encore ce n'est pas son poste. Pourquoi? Il est suspendu contre Istres c'est ça? Alors qu'il parte en vacance car là, il ne sert à rien.
    Bref, AK s'est rendu compte de son erreur à la mi-temps en repassant en 4-4-2. Entre-temps, Lalaina touche la barre sur une action individuelle et Angers se fait plaisir de temps en temps en mettant en difficulté Aréola, qui encore une fois est l'homme du match coté Lensois (tout comme Malicki côté Angers).
    En seconde, Ljuboja trépigne sur le banc, et Chavarria joue en pointe avec Touzghar… El Jadeyaoui a disparu de la circulation, seul Baal et Lalaina tentent des choses.
    Angers joue en contre et débordent assez facilement Landre et Kantari, la preuve avec un retour de Baal (qui annihile une occasion de Yattara) sur le côté droit alors que Touré, Landre et Kantari était partis cueillir des Marguerites.
    Valdivia erre toujours sur le terrain, il faut se souvenir qu'il joue. Ljuboja rentre en jeu et montre des signes encourageants. Sa patte permet de garder plus de ballons offensivement et Touzghar se libère du marquage des centraux Angevins. Chavarria, de son côté, n'y est plus. Sur une passe lummineuse du Serbe, l'Argentin ne sent pas le coup et gâche une occasion en or de prendre l'avantage.
    AK aperçoit enfin Valdivia sur une de ses énièmes fautes inutiles et décide de le faire sortir pour Coulibaly. A ce moment là, ça sent déjà le match nul. Angers est dangereux, mais Aréola est là. Comme toujours ! Lens passe en … on ne sait pas. Bref, Bollaert est éteint. Ljuboja lève les bras et harangue le public qui se réveille devant un spectacle stérile. Les Lensois poussent, mais les centres sont mal dosés. Aucun centre, de toute la partie, ne prendra preneur. Touzghar est dépité, il ne touche pas un ballon. Bourigeaud entre en jeu à la place de Chavarria. Mais rien n'y fera. Très peu d'occasions à se mettre sous la dent. Et même si Angers aurait du bénéficier d'un pénalty (qu'Alphonse aurait arrêter en mode Hulk), et que l'arbitre, généreux, donne 6 minutes de temps additionnel (pas flagrant le coup de pouce), mais même avec 1 heures de plus, Lens n'aurait pas marqué.
    Le score est logique. Lens perd 2 points, Angers perd la montée.
    Le prochain match à Istres sera compliqué, mais Lens a les ressources pour chercher cette montée. Aréola est en état de grâce. Ljuboja est motivé à 100%. Il faudra juste jouer sans se donner d'handicap.

    Alors Antoine, si tu me lis (je sais que non, mais tant pis), pas de blague. Un bon petit 4-4-2 et rien qu'avec ça, on aura plus de chances de gagner. :)

    Allez Lens, moi j'y crois encore !!!

    #180024
    Illustration du profil de WISNIEWSKI
    Participant
    Rank: David Pollet signe pro !

    Football – Ligue 2 : Lens fait du surplace et se met en danger

    Pourtant soutenu par 40 266 spectateurs (record de la saison), le Racing club de Lens n'a pas réussi à décrocher mieux qu'un match nul 0-0 contre Angers. Un point qui permet certes aux Artésiens de revenir sur Caen (59 points, mais un match de moins) mais qui ne suffit pas pour creuser l'écart sur les poursuivants, Nancy (57) et Niort (56 points). Les trois dernières journées s'annoncent particulièrement tendues pour la montée en Ligue 1. Revivez notre direct.
    Les Lensois ne sont jamais parvenus à forcer le bloc angevin.
    Les Sang et Or, qui ont confirmé leur difficultés à domicile où ils n’ont gagné que deux de leurs dix derniers matches (contre sept nuls et une défaite), reculent au troisième rang avec 59 points, derrière Caen qui possède une meilleure différence de buts et compte un match en moins. Surtout, les hommes de Kombouaré voient Nancy et Niort revenir respectivement à deux et trois points alors qu’il reste trois rencontres à disputer.

    Angers, pour sa part, reste sixième avec sept points de retard sur les Lensois et a abandonné ses derniers espoirs de montée.

    Dès l’entame de la rencontre, les Sang et Or, poussés par un stade Bollaert quasiment plein (40.266 spectateurs), se ruaient à l’attaque et logiquement, la première grosse occasion était en leur faveur.

    A 30 mètres du but, Nomenjanahary décochait une frappe puissante qui s’écrasait sur la barre de Malicki (11e). Angers réagissait par Diers qui tentait de tromper Areola d’une balle piquée, mais le gardien lensois parvenait à freiner le ballon (16e). Puis Valdivia, qui s’était ouvert le chemin du but voyait Malicki repousser son tir (17e). Touzhgar tentait sa chance à son tour mais sa frappe était contrée (30e). Manceau, d’une frappe lointaine, faisait trembler Bollaert mais Areola détournait en corner (36e).
    Touzghar était hors jeu

    Les Sang et Or repartaient pied au plancher après la reprise et rataient de peu l’ouverture du score. Baal s’infiltrait dans la surface angevine et centrait mais ni Touzghar ni El Jadeyaoui ne parvenaient à reprendre (47e). Puis Landre, sur coup franc, mettait Malicki à contribution (52e). Lens contrôlait le ballon mais sans se procurer d’occasions malgré l’entrée de Ljuboja en attaque.

    Angers restait dangereux en contre, à l’image d’Eudeline qui manquait de peu le cadre sur une frappe lointaine (78e). En fin de match, Bollaert exultait après un but de Touzghar…finalement refusé pour hors-jeu (89e). L’attaquant lensois gâchait même une nouvelle balle de match en butant sur Malicki (90+2). Lens, qui semblait avoir fait le plus dur il y a un mois, va devoir s’accrocher jusqu’au bout pour garder sa place sur le podium.

    #180029
    Illustration du profil de acapulco
    Participant
    Rank: Lens est en L2, Bollaert pleure
15 sujets de 76 à 90 (sur un total de 97)
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.

New Report

Close