Hommage a Daniel Leclercq *

Home Forums Le Café des Sang et Or Hommage a Daniel Leclercq *

Ce sujet a 18 réponses, 9 participants et a été mis à jour par Illustration du profil de  wis, il y a 1 semaine et 4 jours.

15 sujets de 1 à 15 (sur un total de 19)
  • Auteur
    Messages
  • #225584
    Illustration du profil de
    wis
    Participant

    Daniel Leclercq est un footballeur et entraîneur français, né le 4 septembre 1949 à Trith-Saint-Léger et décédé le 22 novembre 2019, des suites d’une embolie pulmonaire alors qu’il se trouvait en Martinique pour encadrer des stages.
    leclercq

    Biographie
    Né le 4 septembre 1949 à Trith-Saint-Léger (Nord), il est formé à Valenciennes de 1961 à 1970. Il joue son premier match en première division le 28 avril 1968 avec Valenciennes contre Rouen, et son dernier match le 27 février 1983 avec Lens contre Lyon. Il compte 357 matchs en D1 pour 22 buts.

    Après sa retraite sportive, il entraîne l’US Valenciennes de décembre 1986 à octobre 1987. Sans club professionnel, il dirige le SC Guesnain de 1990 à 1992. Il rejoint alors l’encadrement du RC Lens, dont il devient l’entraîneur en 1997. Il mène le club à son seul titre de champion de France de première division en 1998 et à la victoire en Coupe de la Ligue l’année suivante. Il est alors surnommé Le Druide dans le milieu du football. Il quitte le club au bout d’un peu plus de deux saisons, mais demeure proche de son président, Gervais Martel.

    En 2003, il est nommé à la tête de l’équipe première de Valenciennes qui évolue dans le championnat national. Au terme de la saison 2004-2005, il est champion de national avec les Rouge et Blanc, mais il est remplacé par Antoine Kombouaré lors de l’intersaison 2005.

    Le 9 janvier 2008, Daniel Leclercq revient au RC Lens en tant que directeur technique pour soutenir l’entraîneur en place, Jean-Pierre Papin, sans expérience en Ligue 1, et tenter de maintenir le club dans l’élite après une première partie de saison très difficile . Il ne réussira pas sa tâche et Lens descend en Ligue 2 après un nul face à Bordeaux (2-2) lors de la dernière journée. Il prend sa retraite au mois de mai 2011, à la suite d’une nouvelle descente en Ligue 2 du club artésien.

    Il revient ensuite dans le monde amateur. Bien que parfois annoncé pour reprendre un club pro2, il s’occupe de l’Olympique Senséen jusqu’en 2016 en tant que directeur technique .

    En janvier 2016, il est contacté par le VAFC pour remplacer David Le Frapper au poste d’entraîneur. Il accepte mais ne se met pas d’accord sur les conditions de son arrivée avec le président Eddy Zdziech .

    Le 23 novembre 2017, il remet sa démission au président du SC Douai.

    Il décède le 22 novembre 2019 à la suite d’une embolie pulmonaire .

    Sincères condoléances à sa famille.

    #225587
    Illustration du profil de
    BigJac
    Participant

    Quel coup sur la tête avons-nous tous pris, c’est le coach qui a donné les seuls trophées nationaux que le club possède, en plus des qualités professionnelles il possédait véritablement un sens moral et humain. Les supporteurs du RCLENS et pas seulement ne t’oublierons pas, demain samedi et la semaine prochaine contre Valenciennes seront des journées très émouvantes, respectons sa mémoire en supportant sans heurts nos clubs respectifs et en scandant le coach que nous avons eu en commun. À Daniel et ALLEZ LENS ton club.

    Condoléances aux siens.

    #225594
    Illustration du profil de
    jean claude
    Participant

    Totalement sincere ,juste et entier ce Grand Blond a enchanté cette région qui n attends que de remercier cette Idole .Aussi precis dans son sens du jeu  que dans ses passes affinees ce GARS a amener notre Club a son sommet Cetait magnifique Peut on esperer qu il nous dirige encore par son esprit rationel  en laissant son empreinte sur la maison LENSOISE .On est fier d etre Lensois comme TOI  Au revoir DANIEL

    #225597
    Illustration du profil de
    Tina
    Participant

    Quelle tristesse quand on a appris cette nouvelle ce matin au boulot par notre chef de service , on est resté sans voix , c’était une personne entière et simple et surtout trés respectueuse que ce soit dans le monde amateur et professionnel concernant le football et je me doute qu’il devait étre le méme dans la vie , on passait de bon momment lors qu’il faisait c entrainement à la Tassette , il nous a fait réver au Racing , je me rappelle trés bien le soir du titre ou quand il est rentré sur la pelouse de Bollaert à 3h30 du matin , il s’attendait pas à voir 35 000 personnes dans le stade , il avait les yeux tout illuminé et si fier d’avoir rendu heureux le peuple lensois et demain Bollaert ne va pas t’oublier et te fera une ovation à ta hauteur le Druide , le Rc lens est en deuil, merci pour tout daniel ….

    Sincére condoléances à la famille

    #225603
    Illustration du profil de
    pat.60
    Participant

    Nous venons de perdre un monument qui restera au patrimoine lensois pour l’éternité . Merci Daniel pour la fierté que tu nous as rendue , merci pour cet immense bonheur que tu nous a apporté , merci pour l’immense émotion que nous avons tous partagée et merci pour toutes ces larmes de bonheur que j’ai versées lors du sacre 98 . Merci enfin et surtout pour ces belles pages d’histoires que tu as su nous écrire , pas sûr que quelqu’un d’autre puisse en écrire d’aussi belles avant longtemps ! Rip mon Daniel ..

    #225605
    Illustration du profil de
    wis
    Participant

    GERVAIS MARTEL : « DANIEL, C’ÉTAIT UN MONUMENT ! »
    Publié le 22/11/2019 à 11h58

    L’ancien président du Racing, Gervais Martel, a pris la parole ce matin pour parler de son ancien joueur, entraîneur et ami Daniel Leclercq…

    GERVAIS MARTEL :
    « J’ai reçu un coup de téléphone de l’épouse de Daniel tôt ce matin. J’étais abasourdi. Je pensais qu’il était parti pour une autre vie en Martinique où il s’occupait des stages Raphaël Varane. Il était retombé dans le football, avec les enfants. Il était reparti comme un jeune homme.

    Il s’en va discrètement. C’était un homme avec beaucoup de pudeur. Un grand mec. C’est facile à dire quand une personne disparait mais Daniel a marqué ma vie, a laissé plus qu’une empreinte au RC Lens. C’est une partie du RC Lens qui a foutu le camp avec lui ce matin.

    Daniel était un coach qui ne parlait jamais des adversaires. Lorsque l’on discutait avant un match, il ne parlait que de notre équipe. Daniel, c’était « On joue notre jeu, on joue vers l’avant, on joue vite, on se démarque, on donne une solution au possesseur du ballon, on ne change pas de système peu importe les circonstances du match. »

    daniel

    On a été champions car Daniel était un mec qui ne lâchait rien et qui était entier. Pour moi, les grandes personnes et les grands champions sont exigeants. Il l’était avec lui-même et avec les joueurs. Je l’ai déjà vu quitter l’entraînement car les mecs ne respectaient pas les consignes.
    Il était dans son job, car il faut se les farcir parfois les mecs. Au niveau du management, il ne laisse rien passer. Il était capable de laisser de côté Vairelles, même lors d’un match important, parce qu’il ne suivait pas les consignes. L’important pour lui, c’était le groupe. Il ne parlait que de ça et du club, du RC Lens…

    Daniel, c’était un monument ! C’était un grand footballeur et un grand entraîneur qui aimait le football, son groupe. Quand on connaissait bien Daniel, on savait qu’il était proche des gens. Il ne lâchait rien avec les joueurs mais ils les aimaient profondément. »

    rclens.fr

    #225606
    Illustration du profil de
    wis
    Participant

    #225607
    Illustration du profil de
    Chtis
    Participant

    bonjour,

     

    c’était un très bon oui un monument pour nous

    il faut se rappeler du joueur et de l’entraineur

    de l’homme

    au revoir notre ami

    vive le RCL

    #225604
    Illustration du profil de
    jean francoisv
    Participant

    une grande tristesse de perdre notre druide tu est notre legende de Bollaert rip notre druide

    #225657
    Illustration du profil de
    wis
    Participant

    Ceux qui ont connu Daniel Leclercq lui rendent hommage. Première partie avec Olivier Bijotat, José Saez et Orlando Silvestri…

    Olivier Bijotat : « C’était un amoureux du jeu »

    « J’aimerais simplement évoquer l’homme que j’ai fréquenté pendant quelques années au RC Lens et qui, sur le plan humain, était d’une dimension extraordinaire. Concernant le grand technicien qu’il était…. C’était un amoureux du jeu et un adepte du football collectif. Il avait toujours les notions de plaisir et d’exigence.
    Sur le plan relationnel, Daniel avait un franc-parler qui permettait de gagner du temps dans l’échange que l’on pouvait avoir avec lui. On ne mesure pas la grandeur et la force de caractère qu’il pouvait avoir… C’était un homme qui défendait la technique à travers les idées qui lui étaient propres.
    On parle souvent de projet de jeu… Daniel était attaché à cela. Je tenais à lui rendre cet hommage appuyé. J’ai ressenti beaucoup d’émotions lorsque j’ai appris cette triste nouvelle vendredi matin. »

    José Saez : « On était ses soldats »

    « Quand le Druide fait appel à toi pour venir à VA… Il m’avait appelé lorsque j’étais à Angers en L2… Sept ou huit mois avant le début de la saison suivante. Il voulait rebâtir Valenciennes pour remonter en Ligue 2 le plus rapidement avec des joueurs qui avaient déjà connu cette division : Steve Savidan, moi et d’autres encore…
    Avec lui, c’était la recherche de la perfection. Il était très rigoureux, il fallait tout faire lors des entraînements pour l’appliquer en match. Cela n’était pas toujours facile de cohabiter avec lui. Parfois, il pétait des câbles lors des séances… Avec lui, c’était le début de la renaissance de VA. Il est parti après la montée, mais l’identité Daniel Leclercq était restée.
    Son décès nous rend tous triste, c’était une personne mythique. Dans son milieu, Daniel Leclercq était pour moi l’un des meilleurs malgré son caractère. On retient forcément cette montée. Cela a permis à pas mal de joueurs de découvrir la Ligue 2 puis d’autres encore la Ligue 1. On le doit en grande partie à son travail.
    Après son départ du club, je l’ai souvent croisé au Stade du Hainaut, lors de manifestations… Il me faisait toujours la bise. Sur le terrain, il était dur, perfectionniste, et c’est je pense pour ça qu’il a réussi à être champion de Ligue 1 avec Lens. Mais en dehors du terrain, c’était quelqu’un de très convivial et même parfois rigolo… En se revoyant, il y avait toujours beaucoup de sourires, de déconnades.
    On a adhéré à sa méthode de travail et on est monté grâce à cela. On était plus jeunes, on était ses soldats. Je me souviens d’un match à Libourne… J’avais mis des crampons moulés et il pleuvait averse. Il m’avait un peu pourri et j’avais un peu répondu. Au final, on a gagné ce match. Si nous avions perdu… Mais là, au final, ça s’est bien passé (Rires). »

    Orlando Silvestri : « On était obligé de se mettre minable sur le terrain »

    « Le coach Leclercq était un homme extraordinaire, avec des valeurs. C’était un homme attachant, fédérateur, passionné, compétiteur. On ne pouvait qu’être admiratif de sa personnalité, de tout ce qu’il a accompli dans sa carrière… Je ne l’ai pas connu en tant que joueur mais j’ai eu la chance de le connaître en tant qu’entraîneur. Il a fait énormément pour VA.
    Il était tellement rigoureux que nous le sommes devenus aussi. C’était un homme pointilleux, perfectionniste. Il pouvait être dur puis rire avec toi deux minutes plus tard. Mais quand il fallait que « je prenne une bonne gueulante »… Et bien, j’en prenais une bonne ! C’était toujours pour nous faire avancer. On avait un peu de difficultés à comprendre ce qu’il attendait de nous. Mais une fois que l’on a bien compris ce qu’il voulait… On aurait pu aller partout avec lui, on serait monté dans les arbres s’il le demandait. Après ses causeries d’avant-match, on avait le couteau entre les dents, on ne pouvait que se défoncer sur le terrain. Il avait une façon de nous parler… Cela nous transcendait ! On était obligé de se mettre minable sur le terrain. Aujourd’hui, nous ne pouvons que le remercier de ce que nous sommes tous devenus grâce à lui.
    Une fois, je me préparais pour l’entraînement avec des chaussures qui n’étaient pas nettoyées. Je me lève pour sortir… Il me regarde et me dit « Tu vas où ? », je lui réponds : « Bah, à l’entraînement ». Et là, il me sort : « Tu ne vas nulle part avec ses chaussures dégueulasses ! ». Au début, je croyais qu’il déconnait, j’avais un petit sourire. Mais au final, il ne blaguait pas du tout ! Parfois, tu ne savais pas trop s’il était sérieux ou s’il blaguait. Cette fois, je ne le savais pas du tout ! Il me dit « Tu nettoies tes chaussures. Sinon, tu ne t’entraînes pas ! ». J’avais compris le message…
    Des anecdotes, il y en a énormément parce que c’était un personnage. Parfois, lorsque les séances de veille de match se passaient mal, on partait en bus à 6h ou 7h du matin, il ne disait bonjour à personne. Dans le bus, on n’entendait pas une mouche voler. Dans ces situations, il ne venait pas manger avec nous le midi et on ne le revoyait que pour la causerie d’avant-match. Tout cela montre son extrême rigueur, il ne laissait rien au hasard. »

    #225676
    Illustration du profil de
    wis
    Participant

    #225747
    Illustration du profil de
    pugu
    Participant

    Hier sa aurait pus être un bel hommage, malheureusement sa a été un fiasco, honte aux supporter lensois qui a crier pendant la minute de silence , quel batard.

    #225748
    Illustration du profil de
    Tina
    Participant

    #225768
    Illustration du profil de
    thesnakefred
    Participant

    Le message de la veuve du druide hier soir… https://t.co/0fgSlub2uy

    #225769
    Illustration du profil de
    BigJac
    Participant

    Ce message dénonce une bonne part de vérité, mais pour moi il ne provient pas de la compagne de Daniel Leclercq. Comment peut-elle commenter le match d’hier (vendredi), dire que demain (jeudi) sera l’incinération de son mari et ses cendres éparpillées dans l’océan l’après-midi ? C’est pas très élégant de faire passer un message sur le nom de quelqu’un d’autre qui en plus est dans la peine.

15 sujets de 1 à 15 (sur un total de 19)

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.