** Football Leaks **

Home Forums Le reste de l’actualité ** Football Leaks **

Ce sujet a 24 réponses, 6 participants et a été mis à jour par Illustration du profil de  fredolens, il y a 1 an et 10 mois.

10 sujets de 16 à 25 (sur un total de 25)
  • Auteur
    Messages
  • #207430
    Illustration du profil de
    Malibu
    Bloqué

    #207503
    Illustration du profil de
    wis
    Participant

    Football Leaks : le parquet national financier ouvre une enquête pour fraude fiscale
    A la suite des révélations des Football Leaks, le parquet national financier a décidé l’ouverture d’une enquête préliminaire pour blanchiment de fraudes fiscales aggravées.
    http://www.lequipe.fr/Football/Actualites/Football-leaks-le-parquet-national-financier-ouvre-une-enquete-pour-fraude-fiscale/761946

    #207504
    Illustration du profil de
    acapulco
    Participant

    vivement la chute de mendes

    blatter platini & co sont tombé, lui ne doit pas passer à côté

    #207804
    Illustration du profil de
    wis
    Participant

    FOOTBALL LEAKS
    Le nouveau propriétaire du LOSC Gérard Lopez mis en cause
    L’homme d’affaires hispano-luxembourgeois, en passe de racheter le LOSC, a fait l’objet d’une enquête menée par nos confrères de Mediapart, de Médiacités et de France 3 basée sur les documents Football Leaks obtenus par l’hebdomadaire allemand Der Spiegel. Ces documents, qui se comptent en millions, représentent la plus grande fuite d’informations et documentent de manière inédite le côté obscur du football.
    469

    Que reproche-t-on à Gérard Lopez ? Principalement des montages financiers offshores (la société britannique Victory Soccer, qui rachète le LOSC, est détenue par une holding hongkongaise, Chimera Consulting, elle-même propriété d’une société basée aux Iles vierges britanniques nommée Incredible Wealth), l’opacité qui en découle et le flirt constant avec l’éthiquement acceptable et le légalement recevable.

    Virements douteux et possibles conflits d’intérêt
    En gros, une myriade de sociétés, de prête-noms, d’investissements troubles (des achats de parts de joueurs notamment, une activité désormais interdite, effectuée « dans la plus stricte légalité et éthique », selon Gérard Lopez), de virements douteux entre les différentes sociétés, de possibles conflits d’intérêt.

    LIRE AUSSI
    Trois ou quatre recrues dans les quinze jours
    Potentiellement plus problématique pour le LOSC, l’enquête émet de sérieux doutes sur la surface financière de son nouveau président. L’homme d’affaires aurait fait fortune en revendant ses parts dans Skype à Ebay pour plusieurs milliards de dollars. Selon Mediapart, le fonds d’investissement n’aurait en réalité touché que 135 millions d’euros, dont 122 reversés aux investisseurs. Soit 13 millions à se partager entre Gérard Lopez et ses deux associés.

    « Il n’y aura pas de dette dans le rachat du club tout simplement parce que la DNCG prévoit des ratios à ne pas dépasser »
    Par ailleurs, le nouveau propriétaire du LOSC aurait raté plusieurs rachats de clubs faute d’argent (le RC Lens, le Deportivo Lugo en Espagne et l’Olympique de Marseille) et aurait une fâcheuse tendance à ne financer ses investissements que par la dette, ce qu’il a nié vendredi dernier lors de sa première conférence de presse : « Il n’y aura pas de dette dans le rachat du club tout simplement parce que la DNCG prévoit des ratios à ne pas dépasser. »

    Un élément plaide cependant en faveur de Gérard Lopez au sujet du rachat du LOSC : il a déjà rencontré la DNCG il y a quelques semaines, ce qui semble indiquer qu’il a pu prouver l’origine des fonds qu’il doit apporter et a su répondre à toutes les questions du gendarme financier.

    Michel Seydoux : « Je n’ai pas d’inquiétudes »
    Contacté par nos soins, le futur ex-président du LOSC Michel Seydoux a affiché sa sérénité malgré ces révélations, assurant qu’il n’avait pas « d’inquiétudes particulières » : « Il y a eu des évidences de fonds et vous vous doutez bien qu’en homme d’affaires, j’ai mené un certain nombre d’enquêtes sur la solvabilité de M. Lopez avant que le contrat ne soit signé. Offshore, ça ne veut pas dire fraude fiscale. Si M. Lopez fait des montages intelligents, ce n’est pas de ma faute et je lui dis bravo. C’est un montage différent de ce que l’on est habitué à voir en France. Ce qui est important pour moi, c’est que le LOSC ait des moyens. »

    Réponse officielle de l’entourage de Gérard Lopez :
    « Mediapart fait une présentation tronquée et biaisée des informations qui lui ont été transmises. Le LOSC n’a pas été racheté par une société domiciliée aux Îles vierges Britanniques. Gérard Lopez agit et investit en toute transparence, en toute légalité et dans le respect des réglementation des différents secteurs. Il ne nous semble pas nécessaire de commenter davantage cet article dont nous contestons fermement le contenu. »

    http://www.lavoixdunord.fr/104175/article/2017-01-16/le-nouveau-proprietaire-du-losc-gerard-lopez-mis-en-cause#

    #207806
    Illustration du profil de
    fredolens
    Modérateur

    En soi le montage de lopez est legal mais en général c’est tout de même fait pour dissimuler de l’argent pas net donc moralement ce n’est pas géniale dirons nous.

    Apres je ne vais pas fanfaronner notre proprio doit bien connaître ce genre de chose hein.

    #207807
    Illustration du profil de
    chren
    Modérateur

    Á t îl autant d argent que certains le prétendent? La est la question

    #207816
    Illustration du profil de
    fredolens
    Modérateur

    Oui ca du pognon il en a ce n’est pas un soucis.

    #207818
    Illustration du profil de
    chren
    Modérateur

    Le passage devant la DNCG du Losc version Gérard Lopez a été reporté. (L. Argueyrolles/L’Equipe)

    Alors que Lille devait faire valider son projet et son budget devant l’Instance de contrôle et de gestion (DNCG) ce mercredi matin à 10h30, l’audience a été reportée d’une semaine à la demande du club nordiste.

    Officieusement, il s’agit de donner aux équipes du repreneur Gérard Lopez, homme d’affaires hispano-luxembourgeois et successeur de Michel Seydoux, le temps de travailler sur la création d’une société française qui détiendrait le LOSC.

    Lundi, après la publication dans la presse d’articles faisant état, dans les activités de Gérard Lopez, de sociétés domicilées dans des paradis fiscaux off-shore, le repreneur du Losc avait assuré que le club serait propriété d’«une société française».

    Selon nos informations, ce mardi, l’argent qui devait financer le rachat du club nordiste n’avait toujours pas été versé. Il y a une semaine, la DNCG a reçu pour examen un document de 350 pages rédigées en anglais concernant le closing et la vente du LOSC de Michel Seydoux à Gérard Lopez.

    #207826
    Illustration du profil de
    fredolens
    Modérateur

    Socirtr francaise qui appartiendra à d’autre offshore… grosso modo ca semble etre une espece de diversion.

    Le vrai problème de ce montage est qu’il est impossible de savoir si lopez est le véritable proprio ^^

    #207827
    Illustration du profil de
    fredolens
    Modérateur
10 sujets de 16 à 25 (sur un total de 25)

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.