Eric Roy , Arnaud Pouille une nouvelle ère ?

Home Forums Le Café des Sang et Or Eric Roy , Arnaud Pouille une nouvelle ère ?

Ce sujet a 8 réponses, 5 participants et a été mis à jour par Illustration du profil de  Tina, il y a 4 mois et 4 semaines.

9 sujets de 1 à 9 (sur un total de 9)
  • Auteur
    Messages
  • #211283
    Illustration du profil de
    fred
    Modérateur

    Fin septembre 2017 , Gervais Martel est écarté de la gouvernance , Arnaud Pouille directeur général sera en charge de mettre en place la stratégie du board .

    Dans le même laps de temps Blanchard est démis de ses fonctions de directeur sportif il est remplacé par Eric Roy nomme manager général donc en charge de tout le secteur sportif.

    Les deux hommes sont face à un challenge monumental , pouille se retrouve à devoir redresser un club qui à un déficit d’exploitation de 15 millions hors transfert chaques saisons. Roy récupère une situation sportive calamiteuse, un recrutement raté (tasoulis , lemos , lendric, Maazou,duplus) des joueurs invendable comme fofana ou maazou ,objectif dégraisser et donner de l’espace aux jeunes pousses de la gaillette ce qu’il met en place en ce début mercato avec 3 départs pour une arrivée.

    On sent aussi la volonté de remettre l’istitution rclens au dessus des caprices des joueurs dans une intervention récente, Il exprimait , la volonté de ne pas valoriser un joueur arrivant en fin de contrat ou de pret et qui aurait la volonté de ne pas resté au club.

    Le club remet l’église au mlieu du village certe des décisions peuvent être préjudiciable sportivement à court terme mais à moyen et long terme , elles porteront leur fruit.

    Quand je lis que le club vise la 5eme place cette saison , c’est assez farfelu, il faudrait prendre 41 points minimum en 18 matchs, il est logique de se servir de ses 6 mois pour préparer l’avenir, attendre juin pour faire le menage serait une énième perte de temps.

    Pour le moment le nouvel organigramme est en adéquation avec sa communication, ça nous change un peu de voir que les actes suivent les paroles espérons que cela dur. Si c’est le cas , nous retrouverons la L1 pour la saison 2019/2020 cette fois pour y rester :-)

     

     

     

     

    #211284
    Illustration du profil de
    BigJac
    Participant

    Oui c’est vrai; mais tout ceci n’est réalisable que depuis qu’Ougourlhian est devenu le grand patron du club, si l’Athlético était resté, c’est pas sûr que notre destin serait devenu plus serein et nous aurions continué avec des espoirs prévisionnels bien moins prononcés qu’ils ne le sont maintenant, ça s’est vu avec le manque d’implication d’Aguillo.

    #211285
    Illustration du profil de
    pugu
    Participant

    On voit toujours les conneries qui ont été commises, mais quand tu travailles sans argent tu réussis du bon et du moins bon , DIARRA – LOPEZ sont quand même des réussites.

    Gervais qu’on aime ou pas était un homme avec un grand coeur , près a tout pour son club, de façons décousue c’est sur.

    Blanchard lui ne servait à rien .

    Le RC Lens avait besoins de changement surtout que Lens contrairement a ce que certains disent n’est pas un cimetière , les joueurs sont que des prêts ou en fin de contrat donc l’an prochains on va encore devoir recruter 4-5 joueurs pour completer l’éffectif et se sera encore galère.

    Car Lopez – Haffez – Bostock – koukou – diarra (option)- Chantome (option) djadjedje (option) – Wojtkowiak – carlier – banza – belon et fofana. sont tous en fin de contrat.

    3 départs déjà lemos tasoulis et dankler .

    Il y a du boulot, et on nous annonce, place aux jeunes ? AIE AIE AIE. La saison prochaine fait mal déjà.

     

    #211286
    Illustration du profil de
    fred
    Modérateur

    On ne va pas joué avec 11 jeunes titulaires non plus , on veut leur faire de la place c’est à dire avoir un groupe de 22/23 joueurs avec 6 ou 7 jeunes , le reste ce sera des joueurs « confirmés ».

    J’espère juste que l’on réussira à prolonger Lopez. On aurait un semblant de colonne vertébrale avec vachoux Cveti dja djedje(si il convainc ) bellegarde Diarra Lopez fortuné

    Je ne met pas duverne et zoubir car ils seront probablement vendu.

    Quelques jeunes avec saignan, bianda , beghin , chouiar ,bayala , voir gomel

    D’aure comme koukou qui seront peut être prolongé pour être dans la rotation, markovic sera sûrement conservé pour ça aussi, ainsi que duplus et belon en remplaçant de vachoux sauf si on fait monter despres.

    Gérard lui je ne sais pas trop quoi en faire le garder , s’en débarrasser ?

    Bostock fin de contrat si pas de depart cet hiver ,Douchez résiliation ? ,Fofana fin de contrat , lendric  vente ou résiliation  , Maazou vente ?

    Bref on a déjà 16/17 joueurs pour la saison pro , il faudra en recruter 5/6 sauf si on recrute encore en janvier probable arrivée d’un DG et d’un offensif.

    Priorité un DG 2 milieux 2 offensif et 1 DC expérimenté

    #211287
    Illustration du profil de
    pugu
    Participant

    Donc l’ère roy pouille sera jugé dans 9 mois pas avant.

    #211302
    Illustration du profil de
    wis
    Participant

    Directeur sportif du RC Lens depuis quelques mois après avoir été consultant à beIN Sports,
    Eric Roy ressent une vraie différence dans son quotidien depuis.
    Sur le site du Racing, l’intéressé a assuré que la cote des Sang et Or auprès des agents restait importante même si le club réalisait une saison très décevante et que le priorité du moment portait sur les ventes :

    « Mon téléphone sonne beaucoup depuis que je suis en poste. Beaucoup plus depuis que le mercato a démarré. D’ailleurs, pendant que je vous parle, j’ai laissé mon téléphone dans le bureau sinon je n’aurais pas pu répondre aux questions ! Ça fait partie du job. C’est un peu compliqué parce que ce sont des périodes où parfois on a du mal à prendre du recul, mais il faut être capable d’aller étape par étape. L’objectif était de dégraisser un peu l’effectif, c’est ce que l’on est en train de faire. Ensuite, au coup par coup, on va essayer de renforcer l’équipe. Le plus gros chantier va être de préparer la saison prochaine. Pour cela, il faut parfois commencer à travailler au mois de janvier. »***
    ce qui confirme l écrit de Fred ***

    #211342
    Illustration du profil de
    wis
    Participant

    Nouvelle révolution de palais à Lens

    Le RC Lens, c’est comme les Galeries Lafayette : il s’y passe toujours quelque chose. Si les travées de Bollaert ne désemplissent pas (*), le RCL empile les crises. A l’extérieur, ce club à l’image populaire fascine comme nul autre en Ligue 2. A l’intérieur, il souffre. «Je connaissais l’attente autour du club, la passion qu’il déchaîne. Je n’avais pas mesuré qu’à l’intérieur, il y avait un tel manque de confiance. Ici, dès qu’il y a un  » oscillement  » vers le haut ou vers le bas, ça prend des proportions énormes. L’idée de base était de ramener de la sérénité à tous les niveaux», déclarait, le 18décembre dans La Voix du Nord, le nouveau directeur général Arnaud Pouille.

    Organigramme en maintenance

    Nouveau. Le mot en vogue chez les Sang et Or où, depuis dix ans, les périodes de stabilité ne sont qu’une pause dans les révolutions successives. La dernière a quelques semaines… Les patrons ont changé: arrivé à la place du rocambolesque Hafiz Mammadov, exproprié en 2016 après avoir laissé les finances exsangues, le tandem d’actionnaires majeurs s’est dissocié, Solférino rachetant les parts de l’Atlético Madrid en décembre. La direction opérationnelle a changé: l’exécutif est désormais assuré par Arnaud Pouille, et Gervais Martel, l’historique président, a vu ses prérogatives réduites. La direction sportive a changé: Eric Roy a remplacé Jocelyn Blanchard. Du changement à tous les étages… au point que le nouvel organigramme «n’est pas encore disponible» sur le site officiel. Un détail actuellement. Les regards sont braqués sur l’équipe qui enchaîne les bons résultats. La formation d’Eric Sikora, le… nouveau coach depuis l’éviction d’Alain Casanova au match aller (4-2 pour Brest), remonte doucement la pente (13e) qui était raide après sept défaites en ouverture. Lens reste sur trois victoires et un nul en Ligue 2, est invaincu depuis six matchs Coupe de France incluse, avec un 16e de finale à… Saint-Brieuc mardi.
    «On s’est trompé cet été»

    L’équipe aussi a changé. Et n’a pas fini de changer. Le latéral Brice Dja Djédjé vient d’être prêté, Lemos, Tasoulis et Dankler ont pris le sens inverse. Le départ de ces trois recrues estivales dégraisse – la priorité – un effectif d’encore 34 pros! Les dirigeants ont entériné l’échec du dernier mercato («Il faut être lucide et dire qu’on s’est trompé cet été» Martel) et «prépare (nt) la saison prochaine» (Roy). Lens est en pleine révolution…

    (*) 24.084 spectateurs de moyenne, très loin devant Nancy (2e, 11.428) et Brest (9e, 7.063).

    #211384
    Illustration du profil de
    pugu
    Participant

    Eric Roy et pouille , recrutement qui a l’air alléchant , des minis contrats offert aux nouveaux, on vire ceux qui ne font pas l’éffort , je rêve ou l’équipe qui est mis en place va faire très mal si la cohésion prend forme ?

    #211385
    Illustration du profil de
    Tina
    Participant

    Tu réve Pugu (rire) ….. oui ta raison on voit un peu de sérieux avec l’ami roy par rapport à blanchard ….

9 sujets de 1 à 9 (sur un total de 9)

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.