Re : Topic de Marco Rosenfelder – Milieu offensif

Home Forums Revue du vestiaire lensois Topic de Marco Rosenfelder – Milieu offensif Re : Topic de Marco Rosenfelder – Milieu offensif

#82686
Illustration du profil de WISNIEWSKI
Participant
Rank: David Pollet signe pro !

pour infos

Lensois.com : Marco Rosenfelder, vous avez signé un contrat professionnel de trois ans avec le RC Lens, quel est votre sentiment ?
Je suis super content. Il s’agit de mon tout premier contrat professionnel et cela représente bien sûr quelque chose. D’autant plus que je rejoins le RC Lens, un club qui compte, autour duquel il y a une superbe ambiance. De plus il y a un vrai projet autour des jeunes et on devrait avoir notre chance si on travaille bien.

Vous avez visité les installations du club cette semaine…
Oui, j’ai pu voir les installations de la Gaillette. C’est vraiment quelque chose. C’est un endroit à part. Même à l’étranger, je ne sais pas si cela existe. D’ailleurs j’ai visité le centre d’entraînement du Bayern Munich il y a trois semaines et au niveau de la qualité des terrains, c’est encore mieux à Lens. Et pourtant, à Munich, c’est déjà très bien.

« D’abord avoir le plus de temps de jeu possible en CFA »

Vous étiez courtisé par le Bayern Munich mais aussi Saint-Etienne ou encore Metz. Qu’est-ce qui a motivé votre choix ?
Le projet sportif que me proposait le club et le discours des dirigeants m’ont séduit. J’ai bien compris que si je montre ce que je sais faire, ils feront ce qu’il faut de leur côté pour me rendre la pareille.

Quel sera votre objectif pour votre première saison en Sang et Or ?
Mon premier objectif sera d’obtenir le plus de temps de jeu possible au sein de l’équipe réserve et d’afficher de bonnes statistiques. Après, pourquoi ne pas évoluer à quelques reprises en Ligue 2 avec l’équipe première ? C’est en tout cas pour y parvenir que j’ai signé au RC Lens.

« En meneur de jeu ou en numéro six »

L’objectif de l’équipe première sera de remonter en Ligue 1 au plus vite, vous sentez-vous déjà imprégné de cet objectif et que pouvez apporter au club ?
Oui. C’est d’ailleurs un peu la même chose qu’à Strasbourg, sauf qu’en Alsace, on devait remonter au plus vite du National vers la Ligue 2. Là, c’est un cran au-dessus. Mais niveau pression, je sais à quoi m’attendre au sein du club. Pour le reste, je suis un joueur assez vif. J’aime surtout évoluer en meneur de jeu ou éventuellement en numéro six. Je suis avant tout présent à la dernière passe et dans la construction.

Strasbourg est votre club formateur. N’êtes-vous pas déçu de le quitter sans avoir eu le temps de briller sous ses couleurs au plus haut niveau ?
Bien sûr. Franchement, je suis déçu de ne pas avoir pu apporter ma pierre à la reconstruction du club (ndlr : le RCS, en proie à de gros soucis financiers, perd le statut professionnel). J’aurais tout de même bien aimé avoir l’occasion de jouer à la Meinau, au plus haut niveau.

Propos recueillis par Christophe Schaad

New Report

Close