Re : Topic de Marco Rosenfelder – Milieu offensif

Home Forums Revue du vestiaire lensois Topic de Marco Rosenfelder – Milieu offensif Re : Topic de Marco Rosenfelder – Milieu offensif

#81334
Illustration du profil de Edouardo
Participant
Rank: Martel : « La seule victime, c’est le peuple lensois »

Faudrait déjà qu’on ai donné le recrutement à Garcia, ce qui est pas évident du tout. On a déjà fait l’experience il y a peu, de donner carte blanche à un entraineur arrivant (G.Roux) et on vient à peine de de se sortir de ce recrutement foireux.

C’est toujours le problème de filer le recrutement à un entraineur, il signe des joueurs pour 2, 3 voir 4 ans et derrière s’il se casse car ça va pas, les joueurs eux ils restent au club.

Normalement c’est Blanchard qui doit faire le recrutement avec la cellule de recrutement qui bosse depuis 3 ans maintenant sur juin 2011, bien sur ils vont travailler avec Garcia mais de là à lui donner carte blanche, y a une marge.

Bon maintenant c’est clair que vu les propositions que Garcia avait en L1, s’il est venu à Lens, c’est bien parceque l’effectif est à reconstruire completement, et qu’il a du avoir des garanties sur le fait qu’il serait pleinement intégré au recrutement.

Edit

La confirmation par Garcia himself :

« On y travaille. C’est notre activité depuis un certain temps avec Jocelyn [Blanchard], le président et Didier Roudet. On y travaille dur. J’ai bien sûr exprimé mes desiderata. L’idée – et le président l’a dit – c’est aussi d’aller chercher la quintessence du travail effectué au niveau de la formation, et des efforts qu’a pu consentir le club concernant cette formation. On va donc essayer de valoriser le travail et la compétitivité de nos jeunes joueurs mais il nous faudra bien sûr trouver des joueurs qui soient des cadres forts, qui soient avant tout des hommes pouvant relayer les valeurs et le discours de l’entraîneur, des hommes bien entendu compétents, qui ont une légitimité technique, et que l’on choisira parce que ce seront des gens capables de laisser leurs frustrations, leur égo de côté, afin de valoriser une certaine vision de l’esprit d’équipe. »

New Report

Close