Re : L2 – 37e – RC Lens – Stade Brestois

Home Forums Matchs et compétitions L2 – 37e – RC Lens – Stade Brestois Re : L2 – 37e – RC Lens – Stade Brestois

#180243
Illustration du profil de WISNIEWSKI
Participant
Rank: David Pollet signe pro !

« Se remobiliser et ne pas tomber dans l'euphorie ! »

Les Lensois ne sont pas encore mathématiquement en L1, Antoine Kombouaré ne le sait que trop bien.
Le Racing n'a jamais été aussi proche d'un retour en Ligue 1 après son large succès à Istres, conjugué aux contre-performances de Nancy et de Niort. Hier après-midi, à La Gaillette, les sourires en disaient long…

«Il y a des matins comme ça où on se lève et on se dit qu'il ne va rien nous arriver, que la journée va être bonne. » Cette réflexion d'un salarié du Racing résume l'ambiance sereine qui régnait à La Gaillette, hier après-midi. Au lendemain de l'excellent résultat lensois en terre istréenne, «le coup de grâce» pour reprendre une expression entendue dans les couloirs du centre d'entraînement, ils ne sont plus visibles ceux qui pensaient que les Sang et Or pouvaient faire une année supplémentaire en Ligue 2. Du côté des supporteurs, l'euphorie est de mise. Ils promettent une fête grandiose demain, pour la «der» à Bollaert.
Brest, méfiance…
Une quinzaine d'entre eux ont déjà transmis le message aux joueurs et au staff à leur atterrissage sur le tarmac de Valenciennes, dans la nuit de mardi à mercredi. Louisette et ses proches ont claqué quelques pétards pour fêter le retour de la délégation nordiste. Ça promet pour demain soir dans un stade qui sera plein comme un œuf et dans une ville qui attend cela depuis de longs mois…
Lens doit maintenant finir le travail et c'est la principale préoccupation d'Antoine Kombouaré. «Il faut se remobiliser et ne pas tomber dans l'euphorie. Ne nous emballons pas. Il faut rester calme, ne pas faire de la sinistrose quand on perd et basculer dans l'autre extrême quand on gagne. On est placés dans notre bulle, concentrés sur notre objectif, qui est de prendre un point voire plus pour assurer la montée. Je ne dis pas que j'étais sûr à 100 % de notre montée mais nous avons tout de même occupé le podium à 31 reprises. Alors forcément, il me paraît normal d'arriver au bout de notre objectif. » Comment ? C'est l'autre interrogation de l'entraîneur nordiste qui attendra la séance de ce matin pour se prononcer sur le groupe qui recevra Brest. «Notre priorité est de récupérer. Quand on fait de l'avion, du bus et qu'on rentre à quatre heures du matin, ce n'est pas l'idéal pour préparer un match, le troisième en six jours. »
Kombouaré reste sobre pour l'instant en se méfiant encore de Brest, «une superbe équipe quatrième sur la phase retour. Les sentiments, la fête je verrai cela plus tard… ». Demain soir ?

New Report

Close