Re : L2 – 35e – RC Lens – SCO Angers

Home Forums Matchs et compétitions L2 – 35e – RC Lens – SCO Angers Re : L2 – 35e – RC Lens – SCO Angers

#180007
Illustration du profil de WISNIEWSKI
Participant
Rank: David Pollet signe pro !

FOOTBALL LIGUE 2 RC LENS – ANGERS (14 HEURES)]
L'ambiance de Bollaert peut-elle inhiber les Lensois?

Ludovic Baal estime que l’ambiance de Bollaert peut galvaniser les équipes adverses.
Le football, même professionnel, n'est pas dépourvu de certains paradoxes. Jouer à domicile doit constituer en toute logique un avantage. Le faire dans un stade comble, devant 40 000 spectateurs déchaînés et montrés en exemple par l'ensemble du foot français est aussi susceptible de constituer une aide pour le moins appréciable. Alors pourquoi les Lensois ont-ils un mal fou à faire sauter les bouchons alors que tout se prête à la fête?
Le bilan des Lensois à Bollaert-Delelis est loin d'être catastrophique: 34 points en 17 matches (9 victoires; 7 nuls; 1 défaite). Ils sont troisièmes du classement à domicile derrière Metz (42 points) et Dijon (35 points). Mais les comptes pourraient et même devraient être meilleurs encore, d'autant que l'équipe d'Antoine Kombouaré avait débuté la saison sur des bases aussi élevées que prometteuses. Personne ne sait clairement expliquer l'inversion de cette tendance.
Dans les rangs lensois, tout le monde réfute le profil d'une quelconque pression liée justement à ce public qui pourrait inhiber les joueurs. Ce ne serait du reste pas de très bon ton. Hier, nous avons abordé ce phénomène avec Ludovic Baal, rappelant au passage que Bollaert aura au final accueilli 120 000 personnes pour ses trois derniers matches à la maison: «C'est vrai que c'est magnifique. Toute cette ferveur du début à la fin, c'est incroyable et ça doit nous faire aller de l'avant.» L'hypothèse qu'il n'est pas le seul à avancer est que cette ambiance galvanise aussi l'adversaire: «Ça pousse également les autres. Ils sont à Bollaert, c'est rempli, il y a la télé et tous n'ont pas forcément souvent l'occasion d'y passer.» Lens y a droit chaque semaine et ne va pas s'en plaindre. Comme on ne va pas demander au public de se faire plus discret.
Les Lensois auraient-ils finalement peur devant leur public? Antoine Kombouaré répond très clairement par la négative: «Il n'y a aucune peur, mais nous avons du mal à avoir ce brin de réussite que nous avions en début de saison. Jouer devant 40 000 personnes est-ce un plus? C'est énorme, c'est fantastique pour nous. Ceci dit, ce doit aussi être motivant pour l'équipe adverse. Nous n'avons pas la pression, elle est plus chez les supporters. Nous, nous sommes dans notre préparation, dans notre bulle.» En toute sérénité apparente, ce qui est plutôt rassurant.

New Report

Close