Re : Gervais Martel : 22 ans de présidence

Home Forums Le reste de l’actualité Gervais Martel : 22 ans de présidence Re : Gervais Martel : 22 ans de présidence

#86707
Illustration du profil de Edouardo
Participant
Rank: Martel : « La seule victime, c’est le peuple lensois »

C’est exactement ça le problème, quoiqu’il fasse le public associe le RCL à Martel, et il est donc intouchable et il le sait bien, de base ça a toujours été un roi en communication. Le paradoxe ultime c’est que Roux c’était lui pour faire sauter Collado et au final c’est Collado qui a quand même sauter, intouchable on vous dit. Pour faire plaisir au couillon il a placé Leclerc directeur sportif alors qu’il a aucunnes expériences à part celle de joueur et d’entraineur. Quel Blague!!!

La dernière des choses dont il a envie c’est de passer la main ou de préparer un succcessseur, il préferra faire mourrir « son » Racing tout ça car il nous a fait passer une étape au début des années 90.

Je rappelles à tous que depuis 11 ans c’était Collado le directeur administratif et financier puis sportif, et que lui aussi nous avait fait passer une étape, cad nous stabiliser dans le haut du tableau+La gailllette. Aujourd’hui on plus aucun directeur administratif et financier, et Leclerc on se demande bien ce qu’il fait comme directeur sportif.

Le premier recrutement sans Collado ont a donc eu :

1/ Edouardo : ça n’importe quel fan de foot, moi en tête, aurait pu te le dire qu’il semblait pas trop mal ce joueur, mais avec l’expérience je suis consciant de mes lacunnes en termes de recrutement, contrairement à un vrai directeur sportif comme bergues par exemple, j’attendrai donc une saison avant de me prononcer pour dire si c’était un choix judicieux ou non.

Le gardien de la tunisie dont a pas anticipé le problème de papiers d’un joueur extracommunautaire supplémentaire (une bourde qu’on aurait jamais vu avant)

un obscur défenseur marocain.

Bref c’est pas encore aujourd’hui qu’on pourra juger de l’effcacité et des choix de recrutement de la paire Martel/Leclerc, ou plutôt Martel Gervais Manager General, (c’est facile c’est les même initiales).

Après chacun son avis, perso j’admirais beaucoup Gervais jusqu’en 2007, depuis je suis méfiant et c’est hors de question de lui signer un chèque en blanc au regard du passé…Son joker il l’a déjà utilisé, si on doit encore couper une tête dans l’avenir, il n’y aura plus de fusibles Collado, ça sera la sienne.

New Report

Close