Re : Bollaert – Euro 2016 et travaux prévus

Home Forums Le Café des Sang et Or Bollaert – Euro 2016 et travaux prévus Re : Bollaert – Euro 2016 et travaux prévus

#118602
Illustration du profil de WISNIEWSKI
Participant
Rank: David Pollet signe pro !

ON EN PARLE]
Avec la destruction du chalet Deruy s'est ouvert le chantier du futur stade Bollaert

Il a accueilli de jolies réceptions, le chalet Deruy a rendu l’âme hier, prémices du chantier de Bollaert.
Hier matin, les engins ont pris d'assaut les 600 m2 du chalet Deruy sur le site du stade Bollaert-Delelis, symbole des réceptions d'après-match ouvertes aux partenaires et invités pendant de nombreuses années. Comme quelques arbres non loin de là, le bâtiment en bois est tombé, ouvrant la voie à dix-huit mois de travaux qui donneront naissance à l'enceinte rénovée.

L'histoire vient rappeler qu'il avait été conçu provisoirement là, au milieu des années 1990, pour offrir une capacité d'accueil plus importante aux rendez-vous des partenaires et «VIP», sur demande du premier club d'entreprises lié au RC Lens, le «Club vainqueur», où l'on retrouvait à l'époque François Doré pour ne citer que lui. Eh bien le chalet Deruy aura vécu de belles heures avant de s'éteindre ce mercredi, rattrapé par quelques caractéristiques qui ne collent pas au projet du futur stade Bollaert-Delelis. Le chantier, en marge de l'Euro 2016, a donc débuté officiellement cette semaine pour monter en puissance ces prochains dix-huit mois. Cette phase initiatique de démolition a d'abord consisté en l'abattage de quelques arbres derrière les tribunes Marek et Lepagnot, avant de s'en prendre sans concession à celui où ont fleuri des années durant les affaires et surtout le relationnel les soirs de match à domicile. «Si le stade Bollaert est une cathédrale, alors le chalet Deruy est une église, résume François Georgel, président du Club 100, réseau de partenaires du Racing qui avait pris là ses quartiers.C'était une grande messe, on y rencontrait des gens, on retrouvait là d'autres partenaires avec qui on n'avait pas forcément suivi le match.» Sur invitation, ils étaient nombreux à fréquenter ce chalet après le coup de sifflet final, plusieurs centaines parfois. «C'était très convivial, on parlait football bien sûr mais les discussions étaient ouvertes. Il y avait une petite animation, les joueurs venaient, je me souviens même de l'époque où ils dînaient avec nous…», ajoute François Georgel.
Mais depuis plusieurs mois ces réceptions d'après-match avaient déserté les lieux que seules faisaient vivre quelques animations privées ponctuelles. Le chalet Deruy (en mémoire d'Yves Deruy, ancien membre du conseil d'administration du RC lens), affrontait quelques problèmes de sécurité, au niveau du plancher notamment. «C'est une structure en bois lamellé-collé, il n'y a pas grand chose à récupérer», explique-t-on du côté du RC Lens qui a laissé l'accès dès mardi aux entreprises, lesquelles ont bâché et verrouillé le chantier. La démolition complète du chalet Deruy devrait être terminée aujourd'hui.
Deuxième phase dès le 19 mai
En lieu et place du bâtiment situé le long de l'allée qui mène au stade, derrière la boutique Émotion Foot, s'installeront bientôt des structures modulaires comme base arrière des architectes et cabinet d'études qui piloteront l'avancée de la nouvelle et ultra-moderne enceinte sportive.
Cette phase de démolition progressive, qui doit s'accompagner aussi d'un travail sur la voirie et d'un dévoiement des réseaux divers (pour permettre l'agrandissement des tribunes), se poursuivra jusqu'au lundi 19 mai, en l'occurrence la fin de la saison 2013-2014. Après quoi le chantier entrera dans une nouvelle phase pour se terminer à l'été 2015. Une phase qui imposera le déménagement du RC Lens pour ses matchs à domicile, dossier qui, pour le coup, n'est pas encore bouclé.

New Report

Close