Re : Antoine Kombouaré – Entraineur du RCL

Home Forums Le Café des Sang et Or Antoine Kombouaré – Entraineur du RCL Re : Antoine Kombouaré – Entraineur du RCL

#179821
Illustration du profil de WISNIEWSKI
Participant
Rank: David Pollet signe pro !

Ligue 2 (Lens – Nancy) – Kombouaré : « La ligne d’arrivée, on la voit… »

Plus que cinq matchs et pour Lens, tous les points pris vont avoir désormais leur importance. En attendant de pouvoir savourer une potentielle accession, l’entraîneur lensois, pragmatique, ne vise pour l’heure qu’une chose : l’échéance avec Nancy ce vendredi soir, devant 40 000 personnes (guichets fermés). Mais il admet néanmoins : « La ligne d’arrivée, on la voit. Maintenant, il faut faire en sorte de la franchir ! ».
Antoine Kombouaré le dit : « On a des opportunités, ne les ratons pas ! »
Récemment, Antoine Kombouaré avait évoqué la barre symbolique de 62-63 points pour espérer être dans le bon wagon. Le Racing en compte à ce jour 57. Sortez vos calculettes !

– Quelle est la clé selon vous pour aller au bout de l’aventure ?

« La clé, c’est d’abord d’être dans le bon wagon ! Il faut donc enfoncer le clou. On a des opportunités. ne les ratons pas ! Ce qu’il y a de bien, c’est que dans l’esprit, nous avons toujours été là. on a une équipe bagarreuse, accrocheuse. Mentalement, on est costauds ! On a cette force en nous. Et puis, il ne faut pas se mentir : à part les deux ou trois premières journées, nous avons été toujours dans le trio de tête. Je ne vois rien qui pourrait nous empêcher de réaliser notre rêve. En plus, il y a le public. C’est juste une question de temps. »

– Un mot de Nancy. Quel est votre sentiment sur cette équipe en concurrence directe avec le Racing ?

« Nancy a une vocation technique, même si, devant nous, cette équipe adoptera certainement un schéma défensif pour mieux nous contrer. Devant, il y a beaucoup de vitesse. Ils vont bloquer les espaces et essayer de profiter de ceux que nous leur offrirons peut-être en attaquant. Il faudra aussi un grand arbitre (M. Freddy Fautrel) car sur ces matchs-là, ça se joue parfois sur rien. Je me rappelle qu’à l’aller, en dépit de notre prestation médiocre, il y avait eu une séquence qui aurait pu nous donner un penalty. Et à Caen, il y a eu des choses aussi… »

New Report

Close