Répondre à : PFYC – Lens 2ème, on revient aujourd’hui !

Home Forums La buvette PFYC – Lens 2ème, on revient aujourd’hui ! Répondre à : PFYC – Lens 2ème, on revient aujourd’hui !

#213969
Illustration du profil de
wis
Participant

Découvrez les moments forts de la conférence de presse du jour donnée par Eric Roy et Philippe Montanier en direct de La Gaillette avant de retrouver Bollaert-Delelis, samedi, pour le match de gala face à Saint-Etienne…

ERIC ROY

On attend encore 2-3 profils.

Dusan Cvetinovic était dans nos projets mais une offre intéressante a été faite et on ne pouvait pas la refuser.

On cherche à se renforcer dans toutes les lignes, hors gardien de but.

Un gros travail de fond a été fait. C’est un chantier énorme. Changer 20 joueurs dans un effectif, c’est colossal.

Filip Markovic et Moussa Maazou s’entraînent et font partis du RC Lens. Ils ont un bon de sortie mais on verra s’il y aura des offres.

Il peut encore y avoir des prêts de jeunes. On a des sollicitations. Philippe Montanier a le souhait de les garder tant que l’on n’a pas encore notre effectif.

Avec Jean-Kévin Duverne, on a un deuxième coup dur avec Simon Banza.

Une équipe monte avec un état d’esprit. C’est pour cela que c’est un point important dans notre recrutement.

PHILIPPE MONTANIER

Tous les entraîneurs souhaitent avoir 80% de leur effectif le plus tôt possible. Mais il faut faire avec la réalité du marché. Défensivement, on a bien travaillé. Maintenant il faut ressourcer dans les autres lignes.

Il faut arrêter de marché sur la tête avec un mercato qui termine bien plus tard que la reprise du championnat. Les Anglais l’ont bien compris.

On est dans la construction plutôt que dans l’exploitation de l’effectif.

Le recrutement est un exercice compliqué. Il y a une part d’incertitudes avec l’intégration, le changement de club etc…

Les jeunes montrent des choses intéressantes. Ça confirme la qualité de la formation du Racing. Il n’est pas impossible que certains pointent le bout de leur nez très tôt.

La pression fait partie de notre métier comme les attentes. A Lens, il y a une grosse ferveur mais de connaisseurs.

Le succès ne se programme pas mais se construit. Et pour ça, il faut y aller progressivement.

J’ai besoin de 3-4 capitaines dans mon groupe pour faire le relai surtout dans les attitudes et les comportements.

On ne fait pas d’effet d’annonce. On travaille de manière humble en étant ambitieux mais surtout on doit faire beaucoup d’efforts et mouiller le maillot. On attend des comportements et des attitudes.

Ansou Sow est blessé au pied pour plusieurs mois. Ça va retarder son intégration mais ce n’est pas grave car c’est un jeune joueur.

Mouaad Madri va mieux. Il s’entraîne progressivement et partiellement avec le groupe. Mais on ne veut pas brûler les étapes. On veut qu’il revienne « sûrement ». J’ai quand même hâte qu’il revienne car c’est un bon joueur.

Je voulais un gardien d’expérience Jean-Louis Leca et conserver Jérémy Vachoux pour avoir 2 bons gardiens.$

Jérémy Vachoux est jeune. On sait que les jeunes sont impatients mais je suis persuadé que Jérémy est le futur du Racing. Il a un grand avenir devant lui. Être au côté de Jean-Louis Leca, ça va lui servir.

La préparation est toujours un moment intéressant car on découvre les joueurs. Mais le but est de reprendre le championnat !

Saint-Etienne sera un bon challenge qui nous mettra tout de suite dans la réalité du championnat qui débutera à Orléans.

Ce sera une bonne répétition face à un gros club français Saint-Etienne. Surtout à Bollaert-Delelis. Ce sera bon pour prendre nos repères.

J’ai vu grandir Antoine Griezmann. Il a toujours été facétieux, espiègle, blagueur. Mais très professionnel et travailleur ! Il n’a pas changé. Comme Raphaël Varane qui est passé hier à La Gaillette. Classe, simple !
Il est venu avec un discours plein d’humilité. Il pourrait postuler pour le ballon d’or.