Répondre à : Topic de Eric Sikora – Entraineur

Home Forums Revue du vestiaire lensois Topic de Eric Sikora – Entraineur Répondre à : Topic de Eric Sikora – Entraineur

#213128
Illustration du profil de
wis
Participant

les questions qu on doit se poser ***
Eric Sikora

OUI, il doit continuer
Six changements d’entraîneurs depuis sept ans, dix depuis le départ de Joël Muller en 2005, quinze en vingt ans : le RC Lens a besoin, comme tous les clubs, de stabilité pour espérer reconquérir sa place en Ligue 1. Le deuxième intérim d’Éric Sikora à la tête de l’équipe première a débuté le 20 août avec pour seule mission de maintenir le club en Ligue 2. Mission accomplie. Dans la souffrance, certes, mais avec une équipe traumatisée par la fin de saison précédente, complètement à côté de ses pompes lors des premiers matchs de championnat. Le coach lensois a donc prouvé sa capacité à relancer un groupe en plein marasme.
Il mérite désormais qu’on lui octroie un peu de temps et des moyens pour construire une équipe à son image. Car le groupe actuel n’a évidemment pas les moyens des ambitions des dirigeants. Le déplacement à Tours, vendredi, a une nouvelle fois montré la faiblesse mentale des joueurs, leur incapacité à se transcender et à faire des efforts les uns pour les autres. Laissons donc Sikora bâtir son équipe et jugeons-le sur une saison complète.
Enfin, et Éric Roy l’a confirmé en milieu de semaine, les dirigeants lensois travaillent « depuis longtemps en vue de la saison prochaine » avec Éric Sikora. Des contacts ont été établis pour renforcer l’équipe, le coach lensois a élaboré un projet de jeu, une équipe se dessine peu à peu… On fait quoi ? On efface tout et on recommence à nouveau à zéro ?

NON, les résultats le prouvent
L’homme est sympathique, le personnage symbolique et, il faut le dire, plutôt bon client avec les médias. Bref, il est sans doute plus difficile d’être dur avec Éric Sikora qu’avec certains de ses prédécesseurs. Mais il y a le terrain, et celui-ci ne ment pas – pas toujours, en tout cas. La mission maintien a certes été remplie, mais, aujourd’hui, difficile de voir où va le Racing. Avec 40 points en 33 matchs sous l’ère « Siko », le bilan comptable est loin du standing d’un tel club. L’entraîneur lensois a pourtant eu la possibilité de largement remodeler son effectif lors des derniers jours du mercato estival puis cet hiver, sans que les résultats ne décollent.
Le problème vient-il des consignes ou de leur mauvaise application ? Toujours est-il que l’on peine à identifier un style de jeu, une approche qui, une fois perfectionnée, amènerait les succès. 4-2-3-1 avec Bellegarde et Diarra au milieu pour jouer la transition, 4-1-4-1 où Chantôme donne calmement le tempo devant la défense, Lendric sorti du placard pour rapidement y retourner… Que le changement concerne l’animation ou les hommes, il n’y a pas de réelle continuité. Changer de coach risque évidemment de briser l’édifice mais, de l’extérieur, celui-ci semble avoir déjà arrêté de grandir.
En oubliant de jouer sérieusement à Tours ce week-end, les joueurs n’ont rien fait pour appuyer la candidature de Sikora. Qui, avec son expérience, ferait sans doute un très bon numéro 2…

source la VDN***