Répondre à : Vos infos publiées sur rclensois.fr

Home Forums Le Café des Sang et Or Vos infos publiées sur rclensois.fr Répondre à : Vos infos publiées sur rclensois.fr

#210545
Illustration du profil de Wiss
Participant
Rank: Lille 2 – 1 Lens : Un pied dedans !

SPORTS28/08/2017
Robert Duverne, l’homme qui vient secouer Lens
456

Passionné et exigeant, Robert Duverne doit apporter toute son expérience au groupe lensois.

Sollicité par Éric Sikora, l’ancien préparateur physique de Lyon et des Bleus doit apporter toute son expérience et son exigence à un groupe lensois en difficulté. Vital dans un tel contexte.
>
FOOTBALL.
LIGUE 2.
Juninho ne jurait que par lui, d’autres aussi. S’il fait souffrir? Oui, mais le résultat était toujours positif.
Pour le grand public, il est l’homme qui jette le sifflet, celui qui n’a pas supporté les états d’âme des joueurs de l’équipe de France à Knysna, en 2010. Mais pour le monde du foot, Robert Duverne (50 ans) est avant tout un grand monsieur de la préparation physique, l’un des hommes forts de la montée en puissance de l’OL dans les années 2000. Les suiveurs du Racing le découvrent et s’étonnent déjà de le voir réclamer des séries d’abdominaux aux joueurs qui perdent un ballon pendant une séance.
Au regard de son pedigree, on peut se demander ce que l’homme est venu faire dans le bourbier lensois, dans un rôle d’adjoint déjà expérimenté par le passé mais qu’il maîtrise sans doute moins. « Je ne suis pas étonné de le voir là, souffle au contraire Albert Cartier, qui a travaillé avec lui au FC Metz (2014-2015). Ce rôle d’adjoint est d’ailleurs très à-propos pour lui qui a des compétences dans plein de domaines et notamment celui de la planification (prévision des séances sur plusieurs semaines). Il pense en termes de volume, de contenu, d’intensité… »
Sikora, jeune technicien à ce niveau, n’a pas appelé Duverne par hasard. Il va pouvoir s’appuyer sur ses compétences et sa légitimité. Et si le nouveau staff a pointé les difficultés de l’équipe sur le plan physique, Duverne ne sera sans doute pas étranger au changement…
« UN PRÉCURSEUR »
« Je l’ai eu avec moi pendant trois saisons, et même si j’avais un a priori au départ, j’ai découvert quelqu’un d’hyper compétent, plaide Gérard Houllier, ex-entraîneur de Lyon. C’est un précurseur dans son domaine. Avec lui, on travaillait déjà avec des ceintures (GPS) il y a dix ans, vous vous rendez compte… Je me souviens que Juninho ne jurait que par lui, d’autres aussi. S’il fait souffrir ? Oui, mais le résultat était toujours positif. Vu la situation de Lens, ils ont besoin de quelqu’un comme ça pour venir les secouer. »

Fait-il peur aux joueurs, qui ne reçoivent souvent que l’écume de sa réputation ? « Quand il arrive, on ne le connaît pas, on se dit qu’on va bosser sévère, s’amuse le Messin Kevin Lejeune, qui a testé le bonhomme il y a trois ans. Mais on voit vite que c’est quelqu’un qui connaît sa méthode. Avec lui, je me souviens de m’être senti à mon plein potentiel physique et de m’être peu ou pas blessé. C’est malin de la part de Lens parce qu’il connaît le fonctionnement interne d’un club comme ça, avec de grosses structures. » Il connaît aussi les attentes. À l’image de ce soir à Orléans, elles sont lourdes, mais les épaules sont larges, visiblement***
source: la VDN***

New Report

Close