Répondre à : L’actualité …. tous sports confondus

Home Forums Le reste de l’actualité L’actualité …. tous sports confondus Répondre à : L’actualité …. tous sports confondus

#209919
Illustration du profil de Wiss
Participant
Rank: Lille 2 – 1 Lens : Un pied dedans !

Clap de fin pour le Tour de France
Tour de France
16
L’arrivée du Tour est l’occasion de voir les plus beaux monuments de la capitale./

Le 104e Tour de France de l’histoire se termine comme il se doit dans la capitale, aujourd’hui, où les athlètes parcourront huit fois un circuit de 6,5 kilomètres placés sous haute surveillance et qui passera pour la première fois sous les verrières du Grand Palais.

Clap de fin pour la 104e édition du Tour de France, dont la dernière étape (103 km) partie de Montgeron – devant le restaurant Le Réveil-Matin d’où la première Grande boucle s’était élancé la première fois en 1903 – se conclue aujourd’hui, par un sprint sur les Champs-Elysées vers 19h20.

Le défilé festif habituel passera par la banlieue sud de Paris (Val-de-Marne, Essonne, Hauts-de-Seine) pour rejoindre la Porte d’Orléans après 34 kilomètres avant d’entrer sur le circuit traditionnel parisien de 6,5 kilomètres. Huit fois, les coureurs traverseront la Place de la Concorde, longeront le Louvre, passeront sur les Champs Champs-Elysées et sous l’Arc de Triomphe et, rouleront sous les immenses et magnifiques verrières du Grand Palais (lire ci-contre), clin d’œil appuyé à la candidature de Paris aux JO-2024. L’arrivée sera jugée au bout d’une ligne droite de 400 mètres, à hauteur du Petit Palais et à faible distance de l’Élysée.

Sous haute surveillance

En ces temps troublés par la menace terroriste, la sécurité a bien sûr été particulièrement soignée. Il n’est pas superflu de rappeler que trois attaques ont visé ces derniers mois la capitale : l’assassinat du policier Xavier Jugelé sur les Champs-Elysées le 20 avril, l’attaque d’une patrouille de police sur le parvis de Notre-Dame le 6 juin et celle d’un fourgon de gendarmerie le 19 juin également sur les Champs-Elysées.

Environ 2 000 policiers sont donc mobilisés et un périmètre de sécurité permis par l’état d’urgence est établi dans le secteur de la plus belle avenue du monde. Des barrières de sécurité et un dispositif anti-véhicules béliers sont également mis en place sur «la totalité du circuit final des Champs-Elysées», précise la préfecture parisienne et un dispositif anti-drone est déployé. Dans ce périmètre, la détention et le transport de «tous objets susceptibles de constituer une arme» est interdite, tout comme la détention et consommation d’alcools forts. Par ailleurs, les officiers et agents de police judiciaire pourront procéder au contrôle de l’identité «de toute personne, quel que soit son comportement, ainsi qu’à l’inspection visuelle, à la fouille des bagages et à la visite des véhicules».

Ce faisant, la journée d’aujourd’hui, reste jour de fête pour les coureurs du Tour de France, leurs supporters et tous les curieux qui se pressent chaque année le long de cette boucle de 6,5 kilomètres.

En 2014, l’Italien Vicenzo Nibali avait pris la succession du Britannique Christopher Froome, sacré sur le 100e Tour de France et à nouveau en 2015. Cette année-là, l’étape finale avait été remportée par l’Allemand Andre Greipel, spécialiste du sprint qui a remporté de nombreuses étapes du Tour et n’avait pas réussi à briller en 2016… avant cette étape finale remportée au sprint. Que réserve cette journée ? Greipel, Kristoff, Froome, Barguil et Yates devraient être sur les rangs. À moins d’une surprise de dernière minute…

Une étape cruciale pour France Télévision
La 21e et dernière étape de la Grande Boucle arrive aujourd’hui sur l’avenue des Champs-Élysées, un rendez-vous incontournable pour France Télévision.

Cette étape n’est jamais la plus suivie par les téléspectateurs du tour. Ceux-ci se passionnent d’avantage pour les étapes de montagne, dans lesquelles sont livrés les combats les plus âpres, les plus impressionnants dans des décors grandioses.

Pour autant ils étaient plus 4 millions à suivre l’étape l’année dernière (soit 35 % de part d’audience). Ce chiffre est même monté jusqu’à 7,2 millions au moment de la victoire de l’Allemand André Greipel lors du sprint final, l’année passée.

Si on se souvient de la lutte acharnée de Laurent Fignon lors du contre-la-montre sur les Champs pour refaire son retard sur l’Américain Greg LeMond en 1989, où le Français perd le Tour pour huit petites secondes, cette étape ne comporte généralement aucun suspense.

Mais ce n’est pas là que réside son intérêt, elle est avant tout une formidable vitrine pour la capitale française. Les réalisateurs des chaînes publiques qui diffusent l’épreuve reine du cyclisme peuvent s’en donner à cœur joie avec des panoramas ou des plans plus serrés sur les célèbres avenues et bâtiments parisiens.

Pour retransmettre ce décor de rêve, France Télévision mobilise une importante flotte d’hélicoptères.

Cette étape est l’une des deux seules occasions offertes (avec le défilé du 14-Juillet) de voir la capitale sous toutes ses coutures. Un évènement à ne pas manquer.

New Report

Close