Répondre à : Vos infos publiées sur rclensois.fr

Home Forums Le Café des Sang et Or Vos infos publiées sur rclensois.fr Répondre à : Vos infos publiées sur rclensois.fr

#209458
Illustration du profil de fredolens
Membre
Rank: Lille – Lens : Le groupe lensois

Lens prépareson big bangL’échec du 4e de L 2 incite l’actionnaire majoritaire à mener des changements, dont la nomination prochaine d’un directeur général, ce qui réduira l’influence de Gervais Martel.DE NOTRE ENVOYÉ SPÉCIAL PERMANENTJOËL DOMENIGHETTILENS (Pas-de-Calais) – En terminant quatrième, la plus mauvaise place du classement de Ligue 2 2016-2017, le RC Lens a déclen-ché une onde de choc. La se-cousse a été ressentie jusqu’à Londres parJoseph Oughourlian, patron du fonds d’investissement britannique Amber Capital, et boss de la holding luxembour-geoise Solferino, actionnaire ma-joritaire (65,4 %) du club artésien. Après une année d’observation, ce Français d’origine arménienne s’est donc posé un certain nom-bre de questions.Comment un club doté d’unbudget de 20 M€ a-t-il fait pour manquer dans les dernières mi-nutes de la 38e journée la troi-sième marche, synonyme d’ac-cession au barrage contre Lorient, d’un seul point ? Pour-quoi faut-il encore renflouer de plusieurs millions d’euros ses caisses pour couvrir une énième perte d’exploitation (hors vente de joueurs), alors que les réformes structurelles et budgétaires pro-mises par sa direction devaient sensiblement résorber son défi-cit structurel ?Casanova fragiliséDans quelle mesure Alain Casa-nova, l’entraîneur, aurait-il pu manquer de soutien alors que Lens avait son destin en main avant la réception de Strasbourg (1-1, le 8 mai) ? Pour quelle rai-son, enfin, le club perd-il ses édu-cateurs alors que la richesse de sa formation l’a sauvé financière-ment depuis tant d’années ?Ces interrogations ont con-vergé vers plusieurs constats. Qui mènent notamment à Gervais Martel. Selon Oughourlian, l’iner-tie générée par la gestion de ce dernier ne peut perdurer. À défautd’avoir choisi son technicien, puisqu’il optait à l’origine pour Philippe Montanier, Martel a re-pris une grande partie du pouvoir. La rare présence d’IgnacioAguillo, directeur du développe-ment international de l’Atlético de Madrid, un actionnaire minori-taire (34,6 %) plutôt dormant, est un bien maigre contrepoids à Avion, au siège du club. Martel ne partage pas les décisions. À la tête d’un organigramme relative-ment flou, et d’un nombre dispro-portionné de salariés pour un club de L 2, tout juste délègue-t-il à certains de ses proches le soin de gérer les affaires courantes. Chacun d’entre eux a donc cons-titué son pré carré en ne rendant compte qu’au chef.La formation a perdu plusieurs têtes Ainsi, les domaines de la commu-nication, du sportif, des relations avec les agents de joueurs, du re-crutement, de la boutique-billet-terie et de la gestion des suppor-ters semblent être devenus des États dans l’État. L’état-major de ces deux derniers secteurs pour-rait même connaître rapidement du changement.  Casanova n’a pas non plus été épargné par un isolement relatif. Il a surtout manqué de soutien en haut lieu. Premier exemple en date, le re-crutement. Il lui a fallu attendre le dernier jour du mercato estival 2016 pour accueillir cinq derniers joueurs. Le technicien a bien mis un mois avant de trouver la cohé-sion de son groupe. Du temps perdu sur la concurrence. Aucune voix du club, pas même celle de Martel, n’est venue non plus le défendre publiquement quand il a été pris en grippe par une partie du public.Ce découragement déteint surla formation. Sa qualité n’est pourtant plus à démontrer. Mais, après le directeur du centre, Pas-cal Plancque, arrivé en fin de con-trat à l’été 2016, c’est Fabrice Van-deputte, ex-entraîneur des moins de 19 ans nationaux, qui vient de partir à Bourg-en-Bresse (L 2). La formation perd aussi son recru-teur en chef, Reda Hammache, débauché par le LOSC. Ces évolutions ont convaincuOughourlian de prendre des déci-sions fortes, qui seront commu-niquées rapidement aux salariés. Selon nos informations, Martel a été convié à un conseil d’adminis-tration restreint vendredi dernier. Il a été informé de l’intronisation d’un nouveau directeur général en lien direct avec les actionnai-res de Solferino, qui réduira considérablement son influence et sera chargé de réorganiser le club à tous les étages. ‘

Source:l’équipe.fr

New Report

Close