Répondre à : L’actualité …. tous sports confondus

Home Forums Le reste de l’actualité L’actualité …. tous sports confondus Répondre à : L’actualité …. tous sports confondus

#194053
Illustration du profil de WISNIEWSKI
Participant
Rank: David Pollet signe pro !


SPORTS
23/06/2015
Faut-il impliquer les supporters dans la gestion des clubs ?

FIFA bans Barcelona from signings for two transfer windows
Une proposition de loi, signée sur tous les bancs politiques, vise à faire une place aux supporters dans les directions des clubs et fédérations. Le texte, qui rappelle aussi la possibilité d’un actionnariat populaire, pourrait être débattu à l’automne. Le sénateur nordiste Dominique Bailly (PS) s’y emploie.
FOOTBALL.
Si les supporters étaient associés dans la réflexion avant que la décision ne soit prise, on pourrait être dans un collectif plus fort.
– Les clubs de foot sont de grandes sociétés privées. Pourquoi vouloir que les consommateurs soient représentés ?
« En regardant des expériences européennes, comme l’Allemagne, le Portugal ou l’Espagne, on constate une possibilité de faire fonctionner une structure dite commerciale, mais avec une participation citoyenne. L’engouement populaire est une valorisation de la société. Que les supporters puissent intégrer le capital de cette société commerciale est tout à fait logique.
C’est dans cet esprit là que nous voulons le permettre, sur la base du volontariat. Nous souhaitons que cet apport soit un complément. Nous ne préconisons pas des socios à l’espagnol où les supporters peuvent élire le président du club. »
– Qu’est-ce que cela changerait ?
« Les clubs auraient une réflexion plus collective et l’identité des différents territoires pourrait émerger dans l’arbitrage, au lieu d’un exécutif purement financier. Une société, c’est des chiffres, des comptes, mais aussi la vie de tous les jours. Un tel apport peut être intéressant sur la consommation d’un bassin de vie et sur l’aménagement d’un territoire.
Quand le stade Bollaert est fermé, on se demande où jouer. Sur la fermeture d’une tribune, sur l’organisation des déplacements… Il est important que les supporters puissent exprimer leur point de vue. Il y a peut-être aujourd’hui des réactions virulentes de supporters parce qu’ils n’ont pas l’information. S’ils étaient associés dans la réflexion avant que la décision ne soit prise, on pourrait être dans un collectif plus fort. »
– Que cela peut-il changer pour le RC Lens en pleines turbulences ?
« Aujourd’hui, le pacte d’actionnaires se résume à deux personnes. On pourrait avoir une ouverture du capital à des supporters, à des sociétés locales, à un éventuel investisseur français plus important. Que toutes ces forces vives se retrouvent peut pérenniser un projet de club. Aujourd’hui, on est dans le court terme. J’espère que Gervais Martel va trouver les moyens financiers pour inscrire le club en Ligue 2. Sinon, il y a des bonnes volontés : les supporters, des entreprises locales et un investisseur national qui réclame une procédure participative. »

New Report

Close