Répondre à : Vos infos publiées sur rclensois.fr

Home Forums Le Café des Sang et Or Vos infos publiées sur rclensois.fr Répondre à : Vos infos publiées sur rclensois.fr

#193085
Illustration du profil de WISNIEWSKI
Participant
Rank: David Pollet signe pro !

Sports > Football > RC Lens
Foot – Lens : désormais, le match n’est que sur le terrain financier
Publié le 05/05/2015

Officiellement en Ligue 2 depuis ce week-end, le RC Lens va jouer son avenir sur le prochain passage devant la DNCG, dans trois semaines. Si l’on écoute Antoine Kombouaré, Gervais Martel devrait s’exprimer cette semaine sur les avancées glanées à Bakou. S’il y en a eu, bien sûr.

02
Si l’avenir sportif du Racing de Le Moigne et Boulenger est connu, l’avenir financier du club l’est beaucoup moins.

Gervais Martel fulminait lundi dernier, parce que selon lui tout le monde était sur le dos du Racing. Depuis ce week-end et la saillie de Jean-Michel Aulas, qui a remis sur la table l’expression « dépôt de bilan », emboîté par d’autres présidents de clubs opportunistes, le président lensois doit se dire que cette fois, c’est vrai : tout le monde est aux aguets, et pas seulement ceux qui affirment travailler à un dossier de reprise.

En jeu ? Un fantasme : la saison lensoise rayée d’un coup de crayon et ses points annulés, d’où l’empressement des clubs (Lyon, Reims) ayant une idée derrière la tête. Problème : Lens a joué sa saison sur la pelouse, disputant (bientôt) les 38 journées en payant ses joueurs, ce que ces derniers assurent, et il finira bon dernier, ce qui ne prend la place de personne. Il retournera en L2, au mieux.

« Disputer les 38 journées et boucler un exercice au 30 juin sont deux choses différentes », glisse, en substance, Jean-Pierre Caillot, le président rémois à la course pour le maintien. Il accrédite la thèse selon laquelle il manque des fonds importants pour boucler la saison à l’équilibre, au 30 juin, exercice clos. On ne parle plus des 14 M€, tout le monde l’a saisi, mais de quelques millions d’euros quand même. Selon L’Équipe, qui cite une « source financière fiable », ce serait très exactement 7 M€. Sans cet argent, la L2 ne serait qu’un rêve éclair.

La DNCG, devant qui Lens doit se produire le 26 mai, est suffisamment à cran sur le dossier sang et or pour ne plus exiger des garanties : elle veut voir l’argent. Les ventes de joueurs ? Fin mai, elles ne seront que virtuelles. Gervais Martel était encore à Bakou la semaine passée, dans l’espoir de faire bouger les lignes. Le président a échangé avec son coach, avant et après le derby, ce qui a poussé Antoine Kombouaré à ce message : « On discute, on a eu des échanges sur son voyage, mais c’est à lui de préparer sa com’, d’annoncer les nouvelles dans la semaine. » Là encore, tout le monde sera attentif sur d’éventuelles avancées. Lens, ses salariés et ses fans ont envie de savoir où ils vont.

New Report

Close