Martel « L’Euro doit être une finalité »

Très concerné par la rénovation de Bollaert, le président lensois Gervais Martel s’est exprimé pour le journal L’Equipe sur la nécessité pour les stades français d’obtenir l’aval de la Fédération pour la candidature de la France pour l’Euro 2016 :

"L’Euro doit être une finalité dans cette approche. L’idée est de favoriser le développement des clubs sur le long terme. Il n’est pas possible que les clubs allemands, avec 100 millions d’euros de droits télé de moins que nous, fassent 400 millions d’euros de recettes de plus que les clubs français. Si on ne fait rien, le décalage avec l’Allemagne et l’Angleterre s’accentuera. Même en Italie, les projets sont nombreux. Le “produit” stade doit être adapté au XXIe siècle, les recettes aussi. Que les pouvoirs publics nous donnent les moyens de faire mieux et plus. Tout le monde s’y retrouvera."

rclensois 5