Les instructions du Collectif Tony Marek

Vendredi, le CTM (Collectif Tony Marek) va boycotter les dix premières minutes de la rencontre opposant Lens à Monaco. Dans le but de simplifier la mise en place de cette action, le CTM donne ses instructions via ce communiqué.  

Dix minutes de solidarité pour des stades en vie

Les effets de la programmation des matchs le vendredi à 18h45 ne se sont pas fait attendre : en 6 journées la Ligue 2 a perdu près de 110 000 spectateurs soit une baisse de l’affluence de 22 % (chiffres LFP). Une véritable hémorragie.

Pour les clubs, la note est déjà salée : les conséquences ne se limitent  pas seulement à des problèmes logistiques (stadiers, sécurité ou catering) ou la perte de spectateurs mais surtout également à la perte de partenaires importants.

Dans la majorité des stades de Ligue 2 et de Ligue 1 solidaires, chaque journée, les actions, jusque maintenant pacifiques, se multiplient et les soutiens arrivent de tous bords (dirigeants, joueurs, staff et politiques), actions relayées sur le site www.sos-ligue2.com . Devant l’ampleur du désastre, les Média, jusque-là mystérieusement silencieux, réalisent que le scandale est là et commencent seulement à s’emparer du sujet.

Dans ce combat, LENS a son mot à dire et nous comptons jouer pleinement notre rôle : c’est pourquoi à chacune des rencontres à domicile le vendredi à 18h45, des actions seront organisées. Ces actions qui pourront aller du  simple affichage de banderole jusqu’au boycott pur et simple d’une rencontre si la LFP et BeIN SPORT s’obstinent dans leur bêtise dévastatrice.

Ce soir encore, de nombreux supporters seront privés de leur passion. L’occasion nous est donnée de leur démontrer notre solidarité. Nous invitons les supporters sensibles à nos préoccupations et revendications à boycotter symboliquement le début du match, de patienter derrière la MAREK pour n’investir la tribune dans le calme qu’à l’issue des 10 premières minutes de jeu. L’entrée se fera sur les côtés de la tribune, pour éviter tout mouvement de foule. 

Que vous soyez affiliés à une association ou que vous soyez indépendant, ce combat est le vôtre. Nous demandons votre concours et comptons sur votre participation. 

Nous ne forçons personne et chacun décidera en son âme et conscience. Pour ceux qui décideraient malgré tout d’être présents en tribune au début du match, nous leur proposons tout de même de s’associer à notre action en laissant les blocs dégagés et en prenant place sur les côtés et le plus haut possible en tribune, que l’impact visuel soit optimal. Nous vous invitons à nous aider à brandir les banderoles revendicatrices en tribune, pour la Lensoise et durant « les 10 minutes de solidarité ».

A l’issue de ces dix minutes et dès que tout le monde sera enfin en place en tribune, nous brandirons nos écharpes et la Lensoise retentira alors. Notre emprise sur le match devra alors être totale et c’est tous ensemble que nous pousserons nos couleurs. 

Ce combat, nous voudrions ne pas avoir à le mener et nous sommes conscients de la gêne que peuvent éventuellement générer certaines de nos actions et de l’image qui peut en être véhiculée. C’est cependant un passage obligé pour faire entendre notre mécontentement. Nos objectifs sont simples et les solutions existent : nous demandons simplement la  programmation des rencontres de Ligue 2 à un horaire décent, qui permettrait à un maximum de supporter de pouvoir assister aux rencontres de son équipe favorite, en appelant la LFP et BeIN SPORT à la raison.

Le Collectif Tony MAREK, en soutien à SOS-Ligue 2

2 commentaires

  1. #47281 Illustration du profil de flams62300 39

    Avant d’écrire ce que j’ai vu en premier c’est « aucun commentaire » ce que j’en déduis c’est que ça en dit long sur le sujet. Même craby n’a rien écrit…

    1. #47283 Illustration du profil de LOLO dit LOLO 148

      idem ….. faudrait encore m’expliquer comment en pénalisant son équipe on fait avancer les choses, mais bon c’est peut-être moi qui suis borné et qui ne comprend rien …..

Les commentaires sont fermés.

New Report

Close