Le triste bilan de Bastia cette saison

Alors que la commission de discipline de la LFP devrait aborder le sujet des incidents de Bastia-Lens ce soir lors de la réunion hebdomadaire (à 18h) où une instruction devrait être officiellement ouverte à l’issue de ce meeting, il faut savoir que le club de Bastia n’est pas à son premier dossier dans les locaux de la LFP. Petit bilan des dossiers en cours ou terminés contre le club de Bastia.

Bastia-Istres du vendredi 29 juillet 2011 (1ère journée) : Le comportement des supporters de Bastia dès la première journée de championnat est plus que mauvais. Les délégués ont ainsi relevés des jets de cailloux sur le bus des joueurs d’Istres (bris de plusieurs vitres), des jets d’objets, et une utilisation d’engins pyrotechniques. Après avoir demandé un audit sur les conditions de l’organisation des matches à Bastia, et avoir mis le dossier en instruction au 25 août, la LFP aura finalement mis le dossier en délibéré au 15 septembre. Le club de Bastia aura alors était sanctionné de 20’000€ d’amende (dont 10’000€ en sursis).

Bastia-Le Mans du vendredi 12 août 2011 (3ème journée) : Là aussi, des incidents sont intervenus durant la rencontre, principalement lors de la mi-temps à la rentrée des joueurs aux vestiaires. Après auditions des dirigeants de Bastia, la LFP avait mis le dossier en instruction avant d’annoncer des « dysfonctionnements graves dans l’organisation du match à Furiani« . Le terrain de Bastia à ainsi était suspendu pour 1 match avec sursis. De plus, Joseph Franceschini aura était suspendu de toutes fonctions officielles pendant 4 mois fermes (dont 3 mois par révocation du sursis).

Bastia-Monaco du lundi 16 septembre 2011 (7ème journée) : Pour des incidents ayant eu lieu pendant et à l’issus du match, ainsi que pour une utilisation d’engins pyrotechniques par supporters de Bastia, la LFP a mis le dossier en instruction, à prioris au jeudi 27 octobre 2011.

Bastia-Lens du samedi 15 octobre 2011 (11ème journée) : Le dossier devait être ouvert ce soir lors de la nouvelle réunion de la LFP à 18h. Ainsi, le Bbstiais Gilles Cioni et les lensois Samba Sow et Gabriel Cichero, expulsés à la 89e minute à la suite d’une bagarre générale, devraient être entendus séparément. Enfin, le cas du vénézuelien pour son comportement après le match sera traité à part.

7 commentaires

  1. #34825 Illustration du profil de anthony62145 349

    Ils ont peur des réactions bastiaises ou quoi ?

  2. #34807 Illustration du profil de Malibu 207

    Et le seul club sur qui on porte plainte, c’est Lens. Normal…. Comme ci chez nous on recuperrait les balles perdues… C’est fou quand même ce destin de guigne à Lens. Il faut être con pour réussir ou simplement se faire racheter par des milliardaires arabes ?? N’y a t’il pas de subterfuge a la connerie dans le foot en France ??

  3. #34802 Illustration du profil de tina 118

    thiriez ce club doit étre lourdement puni ,aprés récidive il se moque de vous ,ils n’ont toujours pa compris pour eux la violence est gratuite

  4. #34795 Illustration du profil de anthony62145 349

    Quelle honte ce club !!!

  5. #34784 Illustration du profil de azert 2

    Une belle sanction:-quelques matchs a huis clos
    -une amende pour les stadiers qui n’ont pas fait leur boulot
    -et peut-etre un retrait de points serait une bonne idée

  6. #34775 Illustration du profil de kemolo 9

    Aucun fair play de la part des bastiais ni du staf , ni des joueurs surtout ROTHENE ni du public qu’elle HONTE pour la Corse l’île de beauté de transforme le wee Ken en l’île de la TERREUR

  7. #34768 Illustration du profil de chtilensois 148

    Les bastiais sont tous à mettre dans le même sac, du président, aux dirigeants, joueurs, stadiers et spectateurs, l’ennemi c’est le club qui vient chez eux.
    Le club qu’ils recoivent, c’est l’envahisseur et ce n’est pas pour rien qu’ils ont reçu 90% de leurs cartons à Bastia.
    La seule punition valable c’est le retrait de points
    5 Points en moins, je suis sûr que ça les calmeraient

Les commentaires sont fermés.

New Report

Close