Plus que 3 points de gagnés !

A cinq minutes du coup de sifflet final, le score entre le SCO Angers et le RC Lens était exactement le même que celui de la saison précédente. Retenant les leçons du passé, il s’avérait judicieux d’attendre le terme de la rencontre pour rédiger son papier. Car, si les angevins avaient à nouveau retourné la situation, ne serait-ce qu’en égalisant, qu’aurait-on dit ? Que ce Racing ne savait toujours pas gagner à l’extérieur ? De nouveau but, il n’y eut point. Au-lieu de cela, le Racing a laissé son adversaire du jour 3 points derrière, avec cette dimension psychologique de venir s’imposer sur son terrain.

Touzghar-Ljuboja, duo de choc

Si l’on sentait les joueurs lensois déterminés en écoutant les discours d’avant match, ce sont bien les « Blanc & Noir » qui entamaient parfaitement la rencontre en bousculant les « Sang & Or ». Paradoxalement, sur sa première frappe, Yohan Touzghar ouvrait le score, à la suite d’une superbe action personnelle, prenant de vitesse son défenseur et trompant Malicki d’une frappe sèche à l’entrée de la surface. Angers ne se décourageait pas pour autant et il fallait une belle parade d’Alphonse Areola pour sortir la tête de Richard Socrier. Le gardien lensois qui jouait comme un libéro et sortait rapidement de sa surface pour dégager les nombreuses ouvertures par-dessus sa défense. Lens procèdait par contres et, sur une ouverture magnifique de Ljuboja, Touzghar perdait cette fois-ci son face à face avec Malicki, qui ne se faisait pas avoir par la feinte de corps de l’attaquant. Si Angers continuait d’être dangereux, les lensois trouvaient de plus en plus d’espaces dans le dos des défenseurs, notamment sur les côtés. Le jeu allait d’un but à l’autre, les équipes se projettant sans cesse vers l’avant, on ne s’ennuyait pas et la mi-temps nous semblait presque inopportune !

Un arbitrage opportun

L’entraîneur angevin Stéphane Moulin en profitait pour faire entrer Sofiane Boufal qui apportait tout de suite un vrai plus et, suite à une nouvelle belle entame, Socrier décalait merveilleusement Mohamed Yattara d’une subtile talonnade, lequel n’avait plus qu’à ajuster Areola. 1-1,  on repartait sur les mêmes bases ! Quelques minutes plus tard, le Racing obtenait un penalty grâce au percutant Salli qui prenait de vitesse Angoula et l’obligeait à tacler en retard, le faisant trébucher dans son élan. Stéphane Jochem, irréprochable depuis le début du match, ne tremblait pas et désignait le point de penalty. Un arbitre qui aura fortement contribué à rendre ce match agréable, ne hachant jamais le jeu et se montrant plutôt discret, n’intervenant qu’au moment opportun comme sur cette action. L’expérimenté Daniel Ljuboja trompait son aîné Grégory Malicki pourtant bien parti et redonnait l’avantage au Racing Club de Lens. Il restait une demi-heure et les deux équipes continuaient d’attaquer, Angers se créant deux grosses opportunités dont la dernière par Ludovic Gamboa, seul à huit mètres du but, qui se montrait trop tendre au moment de conclure une nouvelle déviation parfaite de Socrier. La fin de match approchait, on commençait à sentir une certaine tension sur le terrain, dans les gants d’Areola sur une frappe écrasée d’Ayari, dans le pied levé un peu haut par Romain Thomas, sur les bancs de touche où Antoine Kombouaré s’agaçait quelque peu… Malgré la pression angevine, les lensois se montraient très solides et retrouvaient enfin la voie de la victoire hors de leurs bases.

Trois points, la seconde place, Metz en point de mire et des certitudes

Surtout, ils reviennent à 4 points des messins, laissant leur adversaire du jour à la lutte avec le Tours FC pour la 3ème place, l’autre équipe à réaliser la très bonne opération du weekend. Le SCO Angers quitte le podium pour la 1ère fois de la saison. Hier, l’assistance du stade Jean Bouin peut se vanter d’avoir assister à l’un des meilleurs matchs du championnat de France de Ligue 2 depuis le début de la saison. Un choc de haut de tableau qui a tenu toutes ses promesses et qui offre bien plus que 3 points aux hommes d’Antoine Kombouaré.

rclensois 4

4 commentaires

  1. Illustration du profil de
    snakesice

    se sont des points qui valent de l’or tant au niveau comptable qu’au niveau spychologique une excellente operation

  2. Illustration du profil de
    nicolens02

    Content de la manière et du résultat ! On est sur la bonne voie

Les commentaires sont fermés.