Joie mesurée, masse encadrée

L’attente se révèle interminable. Reléguée par la DNCG en National, Lens doit connaître aujourd’hui son avenir : Ligue 2 ou enfer ? Tout le monde se doute de l’issue de cette histoire.  Néanmoins, l’attente perdure. Une semaine quasiment après le deuxième passage du club devant la commission de la FFF. Avec Gervais Martel en meneur cette fois. Sérénité à toute épreuve, Lens va réintégrer l’antichambre comme si de rien n’était. Jeudi, vendredi…décision reportée à lundi ? C’est aujourd’hui que Lens peut souffler. A moitié.

15h54 : On en revient presque à déboucher le champagne pour un simple maintien en deuxième division.

https://twitter.com/Floriandouille/status/354599310853279744Joie

D’autres s’en remettent à la prière…

Du soulagement sans pour autant négliger la dramaturgie qui a failli s’abattre sur le Racing.

Enfin, tout le monde semble satisfait de cette décision…logique.

Mais pas le temps de « savourer ». Le mot transfert arrive dans toutes les bouches. Le Racing a pris un certain retard dans ce mercato estival, c’est certain. Il faut donc se mettre au travail.

18h : Lens a toujours sa masse salariale encadrée. Le procès-verbal de la DNCG vient de tomber. Il confirme la réintégration du RC Lens dans le championnat de Ligue 2 mais annonce également un encadrement de sa masse salariale. Coup rude.

 https://twitter.com/Fnt062/status/354630812244787200

Les explications sont diverses. Mais la plus probable est que Lens n’a tout simplement plus la confiance du gendarme financier du football français. Lens mais surtout Hafiz Mammadov. Ces fonds ne seraient pas si propres qu’on pourrait le penser. Est-ce une mesure de prévention ou simplement le fait que l’apport d’argent est moindre que prévu ? Il est dit que l’homme d’affaire azéri injecterait 17 millions d’euros dans le club. Antoine Kombouaré est déjà arrivé. De quels joueurs pourrait-il disposer ?

groupeAvec quel effectif ?

Sur rclensois.fr, nous vous annoncions la reprise des négociations entre le Racing et Dominique Malonga. La piste est toujours d’actualité et les négociations avancent. Autre arrivée possible, celle de Amara Baby, joueur de Châteauroux. Mais là, les exigences des deux parties ne sont pas les mêmes et les négociations sont, à l’heure actuelles, quelque peu bloquées. Des noms pour venir renforcer le club artésien ? Cela m’étonnerait. Lens est actuellement en Ligue 2 et aspire, dans un premier temps, à retrouver l’élite. Pour ce faire, pas besoin de dépenser des masses. Un recrutement judicieux devrait faire l’affaire. Entre joueurs habitués aux joutes de la Ligue 2 et des jeunes de Ligue 1 qui ont besoin de temps de jeu, les Sang et Or devraient trouver leur bonheur. Mais le temps presse. La reprise du championnat est dans quatre semaines. Et il ne reste que quatre matchs afin de se régler pour une saison dont les objectifs seront « la montée ». De la bouche de Luc Dayan.

Laurent Mazure
(@Laurentmazure sur twitter)

3 commentaires

  1. #55556 Illustration du profil de pat.60 155

    Je me pose la question suivante . Avec quoi va t on payer ak si la masse salariale est encadrée ? des clopinettes ?

  2. #55551 Illustration du profil de JeffZeze 32

    De très mauvais goût les tweets de @jmcornuaille… Autant j’aime rire de tout, autant là on compare un truc tellement énorme à un truc tellement futile que je vois pas trop pourquoi on met en lumière ce genre de tweet, mais bon…

  3. #55547 Illustration du profil de blandiacum 61

    Restons mesurés, le revers de la médaille c’est l’encadrement salairiale, ceux qui voyaien dest Messi, Ronaldihno,Iniesta et consorts à Lens c’est mal barré regardons derrière nous, des joueurs de DH feront l’affaire!!!!
    N’oublions pas que Gervais on ne l’a pas encore entendu !!!!

Les commentaires sont fermés.

New Report

Close