Eric Sikora, le bon choix ?

Dès que possible, deux rédacteurs de rclensois.fr viendront débattre autour d’une question centrale de l’actualité du Racing Club de Lens. Deux regards opposés, il y en aura donc pour tous les goûts, pour tous les avis et pour vous aider à faire le votre. Aujourd’hui, le débat concerne le choix de nommer d’Eric Sikora à la place de Jean-Louis Garcia.

Eric Sikora est-il le meilleur choix ?

OUI : Lens, c’est son club, son cocon, sa famille, sa vie. Avec lui, il a tout connu en tant que joueur. Des heures les plus sombres du début des années 1990 aux plus glorieuses de la fin de cette même décennie. Remettre un club sur les rails, il connaît la recette, ou du moins les composants. Saura-t-il trouver le bon dosage ? Nul doute. Depuis 2006 et son entrée dans le monde de la formation, l’ancien capitaine artésien a progressé à son rythme, ne grillant aucune étape, apprenant au contact de chacun. Le graal et la récompense de son exigence mais surtout de sa passion, le titre de champions de France U17 acquis en juin dernier. Certains parlent de son inexpérience au haut niveau, n’oublions pas qu’il fut l’adjoint de Francis Gillot, considéré comme l’un des meilleurs entraîneurs de Ligue 1 actuellement. Et puis, les jeunes, il les suit depuis des mois, des années. Il est certainement le plus à même de désigner ceux qui seront aptes à évoluer à l’échelon supérieur. Mais également à faire progresser les Coeff, Saint-Ruf ou encore Diakité. Respecté, écouté et admiré pour son amour inconditionnel du RCL, Eric Sikora saura recréer une ambiance de travail qui tirera la quintessence de chacun. Propulsé coach de la réserve cet été, sa destinée était celle de prendre un jour en main les rênes de l’équipe première. C’est donc sans aucun doute que cette décision est la meilleure à court et moyen terme, la plus sage et intelligente. Au final, la plus logique.

Laurent Mazure

NON : Si la majeure partie du public le prédestine à un avenir doré sur le banc lensois, il convient de relativiser l’élan de confiance suscité par la promotion de « Siko ». Car les résultats laborieux de la CFA sous ses ordres ne plaident pas en sa faveur, pas plus que son inexpérience au poste. Face à l’urgence de la situation, il va lui falloir s’accomoder très vite de ce nouveau rôle. Alors que sa désignation prend des airs de pari, ne valait-il mieux pas, au vu des circonstances, se tourner vers un technicien chevronné, rompu à ce genre de missions ? D’autant que réussir sa carrière de joueur n’a jamais été un gage de succès au moment d’embrasser la carrière d’entraîneur de haut niveau. Certains y sont parvenus avec brio, mais le passé professionnel de Sikora ne lui offre aucune garantie. De plus, sa nomination va engendrer un nouveau changement dans une équipe d’éducateurs de jeunes déja bouleversée cet été, et dont il était le dernier maillon. De quoi remettre en question la volonté des dirigeants de mener une véritable politique de formation…

Simon Butel

Eric Sikora, le bon choix ?
0%
0%
0%
Vous voulez proposer un débat?+250Cliquez ici

Utilisez le formulaire ci-dessous pour nous soumettre un débat à publier

2 commentaires

  1. #47619 Illustration du profil de Talisker 112

    Oui beaucoup de laxisme et manque de civisme qui a tout simplement disparu, les jeunes ne connaissent même plus les fondamentaux de la notion du respect de soi et des autres….
    Autre point selon moi, c’est qu’a l’epoque les « Wallemme, Sikora, Laigle, Vercruysse, Boli, Arsene et j’en passe…… » On a pas été les chercher dans les cités de banlieues parisienne ou l’on ne respecte plus rien et on crache à la gueule du système. Je suis bien placé pour le dire, j’y bosse…. Les jeunes sortaient du cru à l’epoque su bien qu’ils avaient deja en arrivant en CFA et en equipe premiere les valeurs de ce que representait le Racing Club de Lens. Ils jouaient pour avoir leur place et ensuite ils parlaient argent. Aujourd’hui c’est tout simplement l’inverse.

  2. #47604 Illustration du profil de flams62300 39

    Les resultats de la CFA ne sont peut-être pas terrible mais il ne faut pas oublier qu’il y a une bonne moitié des joueurs qui se prennent limite pour des bad boys, des stars du ballon rond devant leurs copains et copines de campagne, les mêmes qui se sape avec des vétements de rapeur et qui écoutent du son de même qualité que diam’s a pu faire…. c’est dire!!
    Les mêmes qui ne réalisent pas, tout simplement. Une belle génération de tête à claque pour qui passer 25 ans ne seront toujours pas mature.
    D’un autre coté il y en a quelques uns qui doivent faire face à ce désoeuvrement et je comprend le manque d’envie de joueur avec la CFA. Au final on vois les résultats. Il y a eu trop de laxisme sur la discipline depuis quelques années simplement parce que les acteurs de l’époque n’étaient pas en phase avec cette nouvelle époque. Force est de constater que martel à fait les mêmes conneries et sa explique finalement le pourquoi de voir autant de départ parmis le staff lensois des pros aux plus jeunes.

Les commentaires sont fermés.

New Report

Close