Faites encore grimper votre « Côtes d’Armor »

Dernier match de l’année. 2012 ne restera pas dans les anales, surtout ses deux premiers tiers. Beaucoup d’espoirs étaient fondés sur la formation de Jean-Louis Garcia. Mais ils ont vite tourné au cauchemar. Un maintien à l’arrachée, un début d’exercice en dents de scie pour tendre vers le dramatique. Non, oublions ce passé encore récent pour nous attarder sur le renouveau espéré par Gervais Martel voici un an et demi, apporté par Eric Sikora. Mieux vaut tard que jamais. A la charge de l’ancien capitaine artésien, le repositionnement de joueurs en perte de confiance, le découverte de nouveaux talents d’une Gaillette qui ne forme plus autant de jeunes pour les équipes concurrentes, la rigueur défensive, la création offensive et des choix enfin sensés. Les victoires sont encore étriqués, mais le RCL n’est pas devenu « champion du monde ». Bollaert redouble sa force mais n’aperçoit encore que très peu de buts, de succès. Pourtant, relégable il y a trois mois, le Racing se positionne comme outsider à la montée à une semaine d’une trêve salvatrice. Amorcer un virage décisif dans l’optique d’une second partie de saison pleine d’ambitions et dégager les intempéries incessantes pour 2013, quinze ans après le titre de champion de France. Du fictif au réel, la frontière est mince. La première étape pour continuer de rêver s’appelle Guingamp. Ne rêvons pas d’un large succès avec pléthore de buts. Les hommes de Jocelyn Gourvennec ne viendront pas pour rien dans l’Artois. Eux aussi, après avoir mangé leur pain noir, rêvent de Ligue 1. Eux aussi ont mis en place depuis un certain temps un système de jeu qui porte aujourd’hui ses fruits. Mais la recette des trois points, les coéquipiers du capitaine Jérôme Le Moigne la connaisse. Aucun ingrédient ne devra manquer. Depuis trop longtemps, Lens a pris l’habitude de passer à côté d’une rencontre charnière. Pas ce soir. Ils n’en ont pas le droit. Sans forcément se régaler, Bollaert se satisfera d’une victoire. Courte mais si précieuse au final. Alors messieurs, continuez de redorer le blason et les couleurs du club phare de la région. Que 2013 soit un gâteau appréciable avec, pourquoi pas, une cerise pour embellir le tout. Attaquez, poussez, marquez. Bref, « En Avant » toute !

Laurent Mazure

3 commentaires

  1. Illustration du profil de
    trojanowski

    non je crois a met lensois!la grosse victoire!meme pollet cera de la fete!aller lens!victoire!surtout a bollaert! sa va chaufferrrrrr!aller lenssssssssssssss

  2. Illustration du profil de
    bichouno62

    Je sens un bon nul. A moins de trouver un énorme Touzghar. A voir.

  3. Illustration du profil de
    blandiacum

    Je redoute cette équipe guimgampaise comme l »équipe caennaise. Dommage qu’à Lens que l’on se sait aperçu du talent d’un joueur comme Giresse alors qu’il jouait à AMIENS, en plus j’ai des doutes sur le potentiel rtéel de Mugrabi!!!!

Les commentaires sont fermés.