Sikora : « Les joueurs vont chercher les choses »

Il est arrivé en pompier de service, Eric Sikora a été, hier, confirmé dans ses fonctions d’entraîneurs de l’équipe professionnelle. Devant la presse aujourd’hui, le coach artésien a tenu à relativiser les deux dernières victoires de son groupe. « Le championnat, ce n’est pas deux matchs ». Néanmoins, il assure voir son équipe capable de se sortir d’une situation toujours compliquée.

Ça y est, depuis hier, vous avez été confirmé entraîneur pour le reste de la saison.

« Oui, c’est parti ! Cela ne change rien pour nous, le staff. On a fait notre travail depuis le départ, on va le faire jusqu’à la fin de saison. On a fait du mieux que l’on pouvait jusqu’ici avec la façon de faire de chacun, Didier, Vincent et Jean-Claude. Après, ce n’est pas parce que l’on a gagné deux matchs que tout est fini. L’objectif était de prendre les points le plus rapidement possible pour se sauver. Aujourd’hui, on ne va pas changer d’objectif. On est à quatre points de l’avant-dernier. Il faut continuer à bien faire les choses. »

Etes-vous confiant quant à la capacité du groupe à s’en sortir ?

« Quand on dit au départ qu’on va à Nantes pour prendre un point, c’est qu’on sentait qu’il y avait possibilité de faire quelque chose. Après, il y a des erreurs individuelles, un carton rouge. Le plus difficile à gérer était ce match de Niort. On a eu le mental nécessaire pour s’en sortir. Aujourd’hui, les joueurs montrent qu’ils sont capables de faire des choses intéressantes. Mais le championnat, ce n’est pas deux matchs. »

Faut-il maintenant calmer les ardeurs de tout le groupe ?

« Non. Il y a eu une bonne ambiance lors du retour du déplacement d’Auxerre. Cette semaine, au niveau de l’investissement, les joueurs sont restés concernés. Pour nous, aller gagner à Auxerre représente une bonne performance. En plus, au niveau du jeu, nous avons vu des choses intéressantes même si on prend un but évitable. Heureusement, dans notre situation actuelle, cela sourit. C’est le fait des joueurs qui se bougent, qui provoquent et qui vont chercher les choses. »

Et puis, avec l’arrivée en masse de jeunes, vous avez peut-être un groupe plus important que ce que l’on peut penser ?

« Quand on a pris l’équipe, il y avait pas mal de blessés et de suspendus. A un moment, on a voulu apporter de la vitesse, de l’insouciance, de la percussion. Donc on a eu l’idée de mettre Freddy à Auxerre par exemple. Après, il faut savoir les lancer et les mettre au bon moment. Aujourd’hui, on voit « les bons choix du coach ». Un jour, cela se passera moins bien, c’est comme ça. »

Lundi, vous affrontez Clermont, quel regard avez-vous sur cette formation ?

« Sur le dernier match à l’extérieur, ils ont démarré en 4-4-2 avant de finir en 4-3-3. Ils ont des défenseurs solides, rapides. Devant aussi, cela bouge pas mal. Mais il y a à faire au niveau du milieu de terrain. Après, c’est nous, pas eux. Notre organisation, le fait de se lâcher. Avec les victoires précédentes, les joueurs vont peut-être se libérer un peu plus et l’on pourrait voir des choses intéressantes. Cela ne va pas être un match facile. Les Clermontois restent sur cinq matchs sans défaite. Ils sont revenus dans le championnat  A nous de confirmer les intentions que l’on a eu et valider le résultat d’Auxerre. Si on ne gagne pas contre Clermont, les trois points glanés à l’extérieur ne nous serviront à rien. « 

En cas de victoire, Lens pourrait enchaîner une troisième victoire consécutive. Un cap difficile à passer ces dernières années.

« On voit un groupe qui vit bien, qui bosse, qui sait rigoler. Dans le vestiaire ou en dehors, les mecs restent, ils discutent. Aujourd’hui, ils en ont pris plein ‘’la gueule’’. Ils sortent la tête de l’eau. Ils ont prouvé qu’il y avait de la qualité dans le jeu mais aussi des qualités mentales et morales. Ils sont dans le vrai. »

Vous allez, en plus, récupérer pas mal de monde…

« Sur ce match de Clermont, certains joueurs ont été absents trop longtemps pour les voir démarrer d’entrée. Mais pour Sedan, il y aura des choix à faire. C’est celui qui le mérite qui jouera. Il n’y a aucun titulaire indiscutable dans l’équipe. »

Propos recueillis par Laurent Mazure pour rclensois.fr

1 commentaire

  1. #48274 Illustration du profil de gregoryvan59 19

    Ca c’est un coach!!! Il a le racing dans les tripes!!!! pas comme guy roux et autres consorts!!!!

Les commentaires sont fermés.

New Report

Close