Casanova ne cache pas sa fierté

Interrogé après la rencontre face à Valenciennes (1-2), l’entraineur lensois Alain Casanova a livré sa réaction :

« Jusqu’à la fin du match, je pense que l’on y a cru. Si on gagne, c’est parce qu’on y a cru jusqu’au bout. C’est ce que l’on s’était dit à la mi-temps : si on ne prend pas de but, en jouant tous les coups à fond jusqu’à la dernière minute, on se donne toutes les chances d’en mettre un, et de gagner ce match. Plutôt que de soulagement, je parlerais de fierté de voir l’équipe être capable, pendant plus de 85 minutes, de jouer à dix, de faire tous les efforts défensifs pour poser des problèmes à cette équipe de Valenciennes, en essayant de resortir le ballon le plus proprement possible pour aller marquer. Nous, le staff, nous pouvons être fiers d’eux mais le public lensois a aussi de quoi être fier de s’identifier à cette équipe-là. De plus, ce qui est encore plus symbolique pour un derby, c’est que c’est un jeune formé au club qui inscrit le but de la victoire. C’est remarquable, et les joueurs ont été se la chercher et l’ont méritée. Je suis très fier et très content pour eux. »

3 commentaires

  1. Illustration du profil de
    BigJac

    Un coaching gagnant me paraît pas évident, car dans le coaching il faut inclure aussi la composition de l’équipe, et nous avons tous été surpris des titularisations de Scara, Lala, Autret que chacun ici est d’accord sur le peu de performances qu’ils apportent à l’équipe, il y a eu ensuite la rentrée de Koukou pour remplacer Autret, ce n’était pas non plus un choix très judicieux surtout quand on connait le peu d’engouements qu’il provoque devant les supporteurs. Donc je pense que ce deuxième but est du à la chance d’une part et aussi un peu au mental de ne pas avoir abandonner.

  2. Illustration du profil de
    fred

    Victoire grâce à 2/3 individualités qui ont fait un match énorme et tenu la maison lensoise qui était au limite de l’effondrement en première période, un peu mieux en seconde grâce à l’entrée de koukou (qui arrive un peu tard selon moi) qui sans être génial à équilibre un peu plus l’équipe en colmatant quelques brèches entre le milieu et la défense malgré ça on a trop souvent été mis en difficulté même en étant à 10 nous devons mieux défendre. Le résultat est la c’est l’essentiel, il y a de la solidarité mais collectivement il y a encore un gros gros boulot à effectuer.

  3. Illustration du profil de
    packo

    AC à effectué un Coaching gagnant il a trouver la bonne formule concernant certains joueurs . Bravo à lui

Les commentaires sont fermés.