Warmuz : « L’élite a besoin de Lens »

Warmuz : « L’élite a besoin de Lens »

Gardien emblématique du Racing Club de Lens durant de longues années (1992-2002), Guillaume Warmuz est aujourd’hui entraîneur des gardiens à Auxerre, dans le staff de Jean-Guy Wallemme. A une semaine de ses retrouvailles avec le club artésien (samedi 20 octobre, à 14h), le champion de France 1998 évoque, en exclusivité pour rclensois.fr, ce rendez-vous « émouvant ». Il revient aussi sur le début de saison de son groupe, les difficultés lensoises et sur la nomination d’Eric Sikora à la tête de l’équipe première des Sang et Or.

Guillaume, cela fait quelques mois que vous êtes entraîneur des gardiens dans le staff de Jean-Guy Wallemme. Comment se passe le début de votre seconde carrière ?

« Vraiment très bien. J’ai pris mes marques tranquillement au début de saison. J’ai mis en place les exercices que j’ai connu tout au long de ma carrière. A priori, le fonctionnement des entraînements et la relation que j’ai avec les gardiens de l’AJA se passent bien. » 

Auxerre est onzième aujourd’hui, comment analysez-vous le début de saison de votre équipe ?

« Il y a d’excellentes choses, d’autres moins bonnes et c’est donc plus difficile. Nous manquons de régularité, de constance. Si tout se passe bien à domicile, ce n’est pas encore cela à l’extérieur. »

Dans une semaine, vous allez recevoir Lens à l’Abbé-Deschamps. Eric Sikora sera en face, Jean-Guy Wallemme à vos côtés. Un sacré rendez-vous.

« Ça va être un match émouvant mais également compliqué pour tous les trois. D’habitude, il y a des choses que l’on aime ou pas chez les entraîneurs que vous avez en face.  Là, ce n’est même pas le cas car il existe une forte amitié entre nous. Cela sera chouette. Chacun va préparer le match de son côté pour battre l’autre et puis, à la fin de la rencontre, quoi qu’il arrive, nous irons boire un verre ensemble. »

Parlons un peu de Lens. Comment vivez-vous le fait de voir le club artésien aussi mal en point aujourd’hui ?

« C’est très difficile. Les affaires lensoises ne s’arrangent pas. Il faut qu’Eric et son staff réussissent à stabiliser le club en Ligue 2. J’espère que ses connaissances, le partage de ses valeurs maintiendront le Racing. Je le souhaite du fond du coeur. Après, il faudra que le club se relance. Car l’élite a besoin de Lens. »

Comment le groupe peut tirer profit de la nomination d’Eric Sikora à la tête de l’équipe première ?

« Il a déjà une énorme qualité qui se dégage, c’est qu’il s’agit d’un natif du club. Un peu comme Jean-Guy, il a grandi à Lens. Son équipe a eu du mal à Nantes mais, par la suite, il a réussi à faire passer son message contre Niort. Maintenant, c’est sa personne, ses idées de jeu qui vont permettre à son groupe de reprendre confiance. »

Concernant le match en lui-même, comment le voyez-vous entre une équipe qui viendra pour ne pas perdre et une autre en confiance à domicile ?

« Nous allons faire ce que l’on sait faire. Gagner à domicile, ou tout du moins ne pas perdre (Auxerre reste sur 4 victoires et 1 nul à domicile). Tout faire pour conserver cette invincibilité à la maison. En face, Lens a un petit regain de forme. Il faut donc s’appuyer sur ce que l’on sait faire. Jean-Guy Wallemme va simplement demander au groupe de jouer comme il en a l’habitude ! »

Propos recueillis par Laurent Mazure pour rclensois.fr

rclensois 5

3 commentaires

  • Illustration du profil de

    Oui maintenant il y en a plus beaucoup des joueurs comme lui.

    0 0
  • Illustration du profil de

    Warmuz, un mec génial ! Je le rencontrai par moment dans ma petite commune ou il allait à la même boulangerie chercher ses petits pains au chocolat. Il est d'une simplicité ce mec ! Et puis super gentil et sympa. Ces gens nous manquent au club.

    0 0
  • Illustration du profil de

    ça c'était du gardien !!!!! pas comme les marionnettes qu'on a depuis quelques années !!!!

    0 0