Que devient Olivier Monterrubio ?

Parti à la surprise de tout le monde du côté de FC Sion, l’ancien lensois Olivier Monterrubio avait fait un départ canon dans son nouveau club. Malgré les carences de son équipe, "Rubio" a apporté la fraicheur et le dynamisme dont le club suisse avait besoin. Mais la suite ne va pas se passer aussi bien. Critiqué pour son faible engagement dans son rôle de capitanat, l’ancien rennais a vécu un hiver assez difficile. Une situation qui aurait même pu le mener à quitter le club suisse, puisque Strasbourg était intéressé par sa venue au dernier mercato hivernal. Depuis, et malgré les dires de ses détracteurs, Monterrubio a relevé la tête et s’impose maintenant comme une valeur essentielle de son club. «Monterrubio est un élément essentiel pour nous, tout ce qu’il fait sur le terrain est juste» a commenté son entraineur Umberto Barberis.

Le principal intéressé, quant à lui, revient sur son mauvais passage : «Je ne me suis jamais considéré comme le sauveur du FC Sion, je n’arriverai à rien tout seul. J’ai besoin du soutien de l’équipe et de tout le club. La critique se justifie quand on ne met plus un pied devant l’autre ou quand on se contente de prendre de l’argent sans s’investir. Passer à travers arrive même aux meilleurs. Benzema est une référence pour Lyon, on ne l’a pas vu contre Barcelone [….] Je me sens bien mieux maintenant. Pendant quinze ans, la coupure de Noël s’est limitée à cinq jours sans préparation foncière. Le contraste est fort.»