La mauvaise aventure de Kalou

Quel drôle de parcours qu’est celui de Bonaventure Kalou. Sorti d’une très bonne saison à Auxerre avec ses coéquipiers Akalé et Cissé, l’ivoirien atterit à Paris mais ne s’y imposera jamais. Sous l’influence de Guy Roux, il rejoint le Racing Club de Lens au mercato de juillet 2007. Pour n’y rester que deux mois avant de s’exiler au Qatar et de finalement rejoindre le championnat hollandais à Heerenveen. Dans le quotidien Nord-Sud, l‘attaquant ivoirien revient sur sa carrière mouvementée et sur son passage furtif sous les couleurs Sang et Or :

« Le fait que je me retrouve à Heerenveen en Hollande est un concours de circonstances parmi plusieurs autres de la vie. Il y a eu beaucoup de choses qui ont concouru à ce que je sois ici. Après une saison difficile à Paris, je voulais me relancer à Lens. Ça n’a pas été ce que je voulais. Je me suis donc retrouvé aux Emirats. Là-bas non plus, les choses ne sont pas allées dans le bon sens. Voilà un peu comment je me retrouve à nouveau en Hollande. Mais je ne me prends pas la tête. Franchement, si j’avais eu le choix, peut-être que je serais allé ailleurs. Mais le sort a voulu que je sois ici, je fais avec. Et puis, je ne suis pas en territoire inconnu, puisque je suis moi-même citoyen hollandais »

rclensois 5